La ministre Marie-Noëlle Koyara remet des jouets aux enfants orphelins de militaires et gendarmes

0
155

Bangui – La ministre de la Défense Nationale et de la Reconstruction de l’Armée, Mme. Marie-Noëlle Koyara, a remis, samedi 23 décembre 2017 à Bangui, en prélude à la célébration de la fête de Noël, des jouets aux enfants orphelins de militaires et gendarmes, en présence du chef de mission de l’EUTM (Mission de Formation Militaire par l’Union Européenne), le Général Fernando Garcia Blazquez.

Bangui, 23 décembre (ACAP) – La ministre de la Défense Nationale et de la Reconstruction de l’Armée, Mme. Marie-Noëlle Koyara, a remis, samedi 23 décembre 2017 à Bangui, en prélude à la célébration de la fête de Noël, des jouets aux enfants orphelins de militaires et gendarmes, en présence du chef de mission de l’EUTM (Mission de Formation Militaire par l’Union Européenne), le Général Fernando Garcia Blazquez.

La ministre de la Défense Nationale, en partenariat avec l’EUTM, a organisé cet arbre de Noël en faveur des enfants orphelins de militaires et gendarmes ainsi que ceux dont les parents sont en vie dans le but de partager la joie avec ces enfants qui n’ont pas de soutien.

Marie-Noëlle Koyara s’est réjouie des différentes prestations que les enfants de l’école maternelle ont présentées car cela démontre l’importance de cette journée de Noël, qui est une fête de famille.

« Notre pays qui a connu une crise a ce devoir d’offrir un petit sourire à ces enfants qui sont les nôtres, ceux dont les parents sont vivants et d’autres dont leurs parents ne sont plus de ce monde », a-t-elle déclaré.

Le membre du gouvernement a souligné qu’en amenant ce sourire à ces enfant centrafricains, c’est un symbole très important qui démontre la franche collaboration entre la mission EUTM et la Centrafrique.

La mission de l’EUTM n’est pas que de former les militaires car elle partage notre souci au quotidien en nous appuyant dans les différentes activités civilo-militaires, a-t-elle estimé.

Le Général Fernando Garcia Blazquez a, pour sa part, affirmé que la période de Noël permet de se retrouver ensemble afin de partager un moment de bonheur, pour ceux qui n’ont pas de famille, notamment aux orphelins de guerre dont certains sont présents aujourd’hui, cette période oblige à garder l’espoir d’un avenir meilleur, dans la paix et la fraternité.

Il convient de noter que mille enfants orphelins ou non de militaires et gendarmes ont reçu par anticipation des jouets remis par le Père-Noël.

François Biongo

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here