La MINUSCA met en place un plan de sécurisation des fêtes de fin d’année

0
50

Bangui – Le Porte-parole de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la Stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), Ikavi Uwolowukana Gbatanu, a annoncé, au cours d’une conférence de presse mercredi 20 décembre 2017 à Bangui, que la mission a mis au point un plan de sécurisation pour les fêtes de fin d’année.

Mis en place par la MINUSCA et les forces de sécurité intérieures, ce plan de sécurisation des fêtes de fin d’année permettra de parer à toute éventualité et rassurer en même temps la population dans ces moments de réjouissance, a souligné le porte-parole de la police de la MINUSCA, Oana Popescu.

La porte-parole Ikavi a expliqué que le mardi dernier le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies, Parfait Onanga-Anyanga, a échangé avec les responsables des organisations de la société civile sur le nouveau mandat de la MINUSCA.

Elle a souligné qu’il était surtout question du paragraphe 10 de la résolution 2387 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies qui rappelle le rôle crucial que joue la société civile dans le processus de paix et de réconciliation.

Elle a noté que le mercredi passé, le Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, s’est entretenu avec les responsables des média publics et privés sur ce nouveau mandat de la MINUSCA afin qu’ils puissent mieux relayer les activités de ladite institution.

Ikavi Uwolowukana Gbatanu a indiqué que la MINUSCA salue la signature, vendredi dernier à Bouar, d’un pacte d’engagement de cessation d’hostilité entre les anti-balaka et les responsables du groupe armé 3 R.

Il convient de signaler que du 14 au 19 décembre dernier, la MINUSCA a documenté 43 cas de violation et d’abus des droits de l’homme.

Etienne Vikoma/ACAP

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here