Le camp des déplacés situé dans l’enceinte de l’église catholique d’Ippy attaqué par une coalition des ex-rebelles de la Séléka

0
65

APA-Bangui (Centrafrique) – Une coalition des ex-Sélékas en provenance de Bria, une ville du centre, a attaqué tôt ce vendredi le camp des déplacés internes de la sous-préfecture d’Ippy, installé dans l’enceinte de l’église catholique de cette localité.

Les personnes réfugiées dans ce site de fortune ont pris la fuite en brousse suite à cette attaque qui a provoqué la mort de plusieurs d’entre eux, selon des sources sécuritaires recueillies à Bangui.

Selon ces mêmes sources, la présence sur ce site des anti-balakas blessés lors des combats avec les ex-Sélékas est la cause de cette attaque qui aurait fait beaucoup de morts mais dont le bilan exhaustif n’est pas encore disponible.

La poursuite des affrontements dans la ville ne permet pas de dresser un bilan des victimes, indique-t-on.

L’attaque de ce vendredi peut être considérée comme un assaut final des ex-Sélékas sur cette ville d’Ippy sous domination des anti-Balakas. La semaine dernière, plusieurs morts ont été déplorées parmi la population civile d’Ippy lors des différents combats qui ont eu lieu entre ces groupes armés rivaux qui pourtant ont signé un pacte de non-agression, il y a un mois seulement.

Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here