Centrafrique : la MINUSCA met en garde contre toute résurgence des groupes rebelles à Bambari

0
74

La mission onusienne en Centrafrique MINUSCA met en garde quelques éléments des groupes armés qui ont voulu faire parler d’eux en s’attaquant à une patrouille mixte des forces de défense et de sécurité intérieure et des casques bleus dans la ville centrafricaine de Bambari (centre), a appris jeudi Xinhua auprès du porte-parole de la mission, Vladimir Montéiro.
M. Montéiro a clairement indexé les éléments du chef rebelle peulh Ali Darass et leader du mouvement rebelle de l’Unité et la paix en Centrafrique (UPC) stationnés dans la partie est de la ville destinée à un parc à bétails. Il les a prévenus « contre toute tentative de retour dans la ville », sachant que la localité de Bambari a été déclarée, tant par le gouvernement centrafricain que par la mission onusienne « ville pilote sans groupe armé ».
En réponse à l’agression de la patrouille conjointe, la mission onusienne a immédiatement renforcé son dispositif dans le secteur, provoquant la fuite de ces éléments. L’un des responsables de l’UPC, d’après Montéiro, a été informé que de tels actes ne devront pas être tolérés.
Il a souligné que les forces de sécurité centrafricaines et la MINUSCA continueront à faire des patrouilles conjointes partout dans la ville de Bambari.
Le 15 novembre dernier, le mandat de la MINUSCA a été renforcé par le Conseil de sécurité des Nations Unies. Désormais, en plus de ses missions traditionnelles de protection des civils, la MINUSCA est appelée, entre autres, à lutter contre l’exploitation illégale et le trafic des ressources naturelles, là où les rebelles ne tolèrent pas l’installation des autorités, et à réduire la présence des groupes armés.

F

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here