Centrafrique : Deux villes désignées pour abriter les deux prochaines éditions de la Journée Mondiale de l’Alimentation

0
74

BANGUI, 15 novembre 2017 (RJDH)—Le conseil des ministres du 14 novembre à Berberati a identifié les deux villes pour les deux prochaines éditions de la Journée Mondiale de l’Alimentation.

Bambari et Birao sont les deux villes choisies pour abriter les deux prochaines éditions de la Journée Mondiale de l’Alimentation. La ville de Bambari, au centre (préfecture de la Ouaka) va organiser la JMA 2018 tandis que la ville de Birao au nord (préfecture de Vagaka) accueillera l’édition 2019. Ces décisions prises par le conseil de ministres tenu à Berberati le 13 novembre, ont été annoncées par le président Faustin Archange Touadéra, dans le discours qu’il a prononcé ce jour lors de la célébration en différée, de la Journée Mondiale de l’Alimentation à Berberati.

Le conseil des ministres de Berberati s’est aussi penché sur les questions d’édifices publics vendus à des particuliers et la situation des infrastructures routières réhabilitées pour favoriser l’accès à la ville de Berberati. Un ministre contacté par le RJDH a indiqué que le conseil a instruit le ministre de l’Habitat de suivre le dossier des édifices publics. Dans sa déclaration, le chef de l’Etat a estimé que ce dossier pourrait finir en justice, « nous pensons que le ministre de l’Habitat doit se saisir de ce dossier et au pire des cas, les gens doivent aller en justice », a annoncé Faustin Archange Touadéra.

Le conseil des ministres tenu à Berberati a aussi ordonné que la réhabilitation de la route Carnot-Berberati soit refaite, « nous avons appris à travers les jeunes que la réhabilitation de la route n’a pas été bien faite. Le conseil a instruit le ministre des Travaux Publics de refaire cette voie. Alors certains engins vont rester pour continuer le travail afin que ce soit bien fait », explique le président de la République.

C’est la deuxième fois en vingt mois de pouvoir, que le président Touadéra tient un conseil de ministres délocalisé. Bossangoa a été la première ville à accueillir un conseil de ministres délocalisé. C’était à l’occasion du lancement de la campagne du coton en Février  2016.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here