L’aviation frappe des « éléments terroristes » après une attaque en Egypte

0
9

L’attaque avait coûté la vie à 16 policiers et blessé 13 autres, à moins de 200 kilomètres du Caire, selon un bilan officiel du ministère de l’Intérieur.

« L’armée de l’air a attaqué une cache d’éléments terroristes sur la route d’El Wahat (oasis) dans une région montagneuse à l’ouest du Fayoum », a indiqué le porte-parole des forces armées dans un communiqué relayé par les médias d’Etat.

Celui-ci ne donne aucune précision sur le nombre de personnes touchées, évoquant seulement « un nombre important ».

Trois 4×4 transportant « de grandes quantités d’armes, de munitions et de matériaux hautement explosifs » ont également été détruits au cours de l’opération.

Depuis 2013, et la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi, les affrontements entre les forces de sécurité et divers groupes islamistes ont coûté la vie à des centaines de policiers et de soldats égyptiens.

L’attaque d’El Wahat, dans la région de Guizeh à l’ouest du Caire, est l’une des dernières en date et a été particulièrement meurtrière. Elle n’a pas été revendiquée.

A la suite de cette attaque, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a remplacé le chef d’état-major de l’armée tandis que le ministère de l’Intérieur a procédé à des changements importants au sein de postes clés des services de la sécurité nationale, tant à l’échelle nationale qu’à celle du gouvernorat de Guizeh.

Officiellement, aucun lien avec l’attaque d’El Wahat n’a été évoqué pour expliquer ce remaniement.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here