La Côte d’Ivoire espère gagner 3,5 milliards de dollars en 2025 grâce à l’Agoa

0
12

La loi sur la croissance et les opportunités en Afrique, Agoa, a été adoptée le 18 mai 2000 par le Congrès américain et confère des préférences commerciales à 38 pays africains subsahariens, dont la Côte d’Ivoire.

Près de 7000 produits exportés vers les États-Unis sont ainsi exonérés de droits de douane. La Côte d’Ivoire entend donc booster ses exportations à travers la mise sur pied d’une nouvelle stratégie.

« Les avantages, c’est que l’on sait où l’on va, avec des objectifs quantifiés », a déclaré Souleymane Diarrassouba, ministre ivoirien du Commerce. « Nous sommes à 1 milliard de dollars en 2017, mais nous souhaitons passer à 3,5 milliards de dollars en 2025 » en exportation.

Ali Keita, directeur-général de Karité Afrique souligne que « l’Agoa est une grande opportunité pour les exportateurs du continent ».

« Cela nous permettra d’entraîner les entreprises dans les importations, c’est une chance que nous devons saisir », assure-t-il.

La chargée d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Katherine Brucker, espère pour sa part que la Côte d’Ivoire saura tirer le maximum de profit de cette opportunité.

« C’est une grande opportunité, surtout dans six secteurs ciblés », explique Katherine Brucker, « il y a une grande volonté, mais il va falloir travailler d’arrache-pied ».

L’Agoa prend fin en 2025 et ne devrait pas être reconduit selon le gouvernement américain.

Georges Ibrahim Tounkara, correspondant à Abidjan

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here