Centrafrique : 144 nouveaux soldats formés en Guinée Equatoriale

0
97

BANGUI, 30 octobre 2017 (RJDH)–Le Chef d’Etat centrafricain, Faustin Archange Touadera, accompagné de la Ministre de la Défense nationale, Mme Marie-Noëlle Koyara et du Général de Brigade Ludovic Ngaïfeï, Chef d’Etat-Major des Forces Armées Centrafricaines (FACA) étaient présents ce 28 octobre en Guinée Equatoriale pour assister à la cérémonie de fin de formation de nouveaux militaires de la RCA.

Pour redynamiser l’outil de défense militaire et en vue d’accélérer le recyclage des FACA, 144 jeunes centrafricains ont été envoyés en Guinée Equatoriale afin de faire d’eux « un soldat, un combattant et un bon citoyen ».

Après avoir achevé la formation initiale destinée aux militaires du rang sous la férule d’instructeurs israéliens, et aptes  à servir dans le métier des armes, ces jeunes soldats ont eu droit à une prise d’armes à l’académie de la Police Obiang, présidée par Faustin Archange Touadera et son homologue guinéen, Obiang Nguema Mbasogo, a rapporté la Présidence Centrafricaine.

Lors de cette la cérémonie marquant la fin de leur formation, ces militaires ont démontré leurs savoirs dans des exercices de combats, de tirs et d’arts martiaux.

Cette démarche d’accélérer la formation des FACA et de redynamiser l’outil de défense est saluée par les centrafricains qui au même moment ont encouragé la coopération sud-sud. Après Malabo, le Rwanda a ouvert la porte de ses centres de formation à « 202 militaires centrafricains », a indiqué toujours la Présidence.

La question du redéploiement des FACA était au centre des différentes rencontres du SG de l’ONU, Antonio Guterres  avec les centrafricains. Sur cette question « le Président Touadera a déclaré à Bangui le 24 octobre à l’occasion de la célébration de la Journée des Nations Unies 2017 en présence du S.G de l’ONU que les FACA allaient être déployées aux côtés des Casques bleus dans les mois à venir ».

Les formations à l’extérieur du pays devraient être certifiées par la mission européenne EUTM-RCA, en charge de recycler les FACA dont leur opérationnalisation est très attendue par la population, meurtrie par la crise depuis 2013.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here