Le Secrétaire Général des Nations-Unies promet son soutien pour le relèvement du Centrafrique

0
19

BANGUI, 28 octobre 2017(RJDH)—Le secrétaire général des Nations-Unie Antonio Guterres a promis des plaidoyers en faveur du Centrafrique. Il l’a fait savoir lors d’une visite de quatre jours dans ce pays ravagé par les conflits depuis plusieurs années.

Pour le secrétaire général, il y’a un point de repère solide pour faire sortir le Centrafrique de sa crise, « je crois qu’il y’a quatre domaines où on peut travailler ensemble entre les autorités légitimes de Centrafrique, les Nations Unies et la communauté internationale. La paix et la sécurité, la construction de l’Etat et son implantation dans le territoire tout entier, la réconciliation nationale et le développement ».

Il poursuit, « et pour cela, je prends avec moi quelques obligations premièrement de tout faire pour que le conseil de sécurité des Nations-Unies puisse approuver le renforcement des forces de la mission des Nations Unies et de tout faire pour augmenter son efficacité, sa capacité sur le terrain. Deuxièmement, je vais tout faire pour aider à accélérer le processus  de renforcement et de redéploiement des Forces Armées Centrafricaines en étroite coopération avec la Minusca. Je suis conscient qu’il y’ait une Minusca plus robuste mais aussi qu’il y’ait une force nationale centrafricaine. Troisièmement, le besoin de faire un plaidoyer vis-à-vis de la communauté internationale pour augmenter l’aide humanitaire qui reste déficitaire et pour appuyer le nouveau plan de RCPCA approuvé par le gouvernement. Je ferai de mon mieux pour que le peuple centrafricain puisse avoir droit à une vie meilleure et la jeunesse qui m’a confirmé sa détermination de lutter pour un pays meilleur ».

Le secrétaire général a souligné en marge de sa visite que le Centrafrique n’est pas face à une situation de génocide. Il a par ailleurs condamné des manipulations politiques qui ont conduit à la division religieuse, « tout le peuple m’a dit qu’il veut la paix, donc je ferai immédiatement pour que les obligations dont je vous ai parlé soient réalisées avec l’appui de toute la communauté internationale ».

Antonio Guterres était en visite de travail en Centrafrique du 24 au 27 octobre 2017. L’objectif de sa visite était d’échanger avec le Gouvernement centrafricain “sur les stratégies concrètes pour relancer un dialogue afin de sortir une fois pour toutes de la crise” mais également “d’évaluer les besoins de la Minusca sur le terrain afin qu’elle puisse mieux protéger la population civile.”

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here