Centrafrique: la visite du chef de l’ONU s’achève

0
10

S’exprimant devant l’Assemblée nationale de la République centrafricaine, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a souligné vendredi l’engagement de la communauté internationale à apporter son aide pour s’attaquer aux multiples défis qui affectent le pays et a fermement défendu le rôle de la force de maintien de la paix des Nations Unies.

« Je veux rendre hommage à la résilience et au courage du peuple centrafricain et à sa détermination à surmonter les défis auxquels il est confronté », a déclaré M. Guterres dans un discours devant les parlementaires à Bangui, au dernier jour de sa visite dans le pays.

« Il incombe en premier lieu aux Centrafricains de venir à bout de cette crise. Personne n’aidera mieux ce pays que ses propres habitants », a-t-il poursuivi, cité par un communiqué de l’ONU rendu public vendredi.

Le chef de l’ONU a noté que les énormes difficultés que connaît le pays incluent l’insécurité, une crise humanitaire et la lenteur des progrès en matière de développement. La Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) utilisera la force lorsque la stabilité de l’Etat sera menacée et chaque fois que les civils auront besoin de protection, mais ne favorisera aucun groupe religieux ou ethnique, a-t-il dit.

Appelant les bailleurs de fonds à honorer leurs engagements à fournir de l’aide humanitaire, il a souligné l’importance de soutenir le plan du gouvernement pour le relèvement du pays et la consolidation de la paix.

L’Assemblée nationale a un rôle essentiel à jouer pour rendre l’administration publique efficace, non seulement à Bangui mais aussi au niveau local, non seulement dans la capitale, mais aussi au niveau local, a déclaré M. Guterres.

Il a visité plus tard le quartier de PK5, un quartier à majorité musulmane, et a respectivement rencontré des représentants de la jeunesse et un groupe de femmes.

Le secrétaire général a ensuite quitté la République centrafricaine pour le Cameroun, a annoncé l’ONU.

Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here