Centrafrique : Le KNK claque la porte de la majorité présidentielle avec fracas

0
82
Le


BANGUI , au palais de la CEMAC, Bertin Béa, le Secrétaire Général du parti politique fondé par François Bozizé, le Kwa na kwa (KNK), ouvrait le 3ème Conseil National du parti. Avec une annonce sans équivoque : “Nous ne faisons plus partie de la majorité présidentielle.â€�
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Bertin BÉA n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour lâcher son opinion et sans filtre.

PAS DE LANGUE DE BOIS
Devant un parterre élargi à  de nombreux leaders politiques non KNK, dont Anicet DOLOGUÉLÉ, Bertin BÉA, s’exprimant en Sango, a procédé à  une descente en règle du système TOUADERA, s’offrant au passage le scalp de Fidèle Gouandjika :

“Il y a quoi TOUADERA ? On est venu te sortir de la boue. Nommé recteur de l’université, par décret, Premier ministre par décret.â€�

“Nous au KNK, avant on ne savait pas. on ne se doutait de rien. Mais maintenant on a découvert les vrais visages de nos frères là  bas. Ce sont tous des roublards. Ils ont fait de la roublardise, l’art de gérer la cité.â€�

“Les décisions prises après Khartoum n’ont pas été appliquées. Nous savons très bien que ce ne sont que des manœuvres dilatoires. Vos tromperies sont connues.â€�

Et de conclure, après avoir brosser un sinistre bilan du pouvoir de TOUADERA, l’accusant même de vouloir truquer les prochaines élections de 2020, et en annonçant dans la foulée le positionnement désormais du KNK dans l’opposition.

“Au regard de tout ce que nous avons présenté ici, il ne faut pas se faire des illusions et je voulais paraphraser Frederich Nietzsche qui disait je cite “mieux vaut être à  la périphérie de ce qui se lève que d’être au centre de ce qui s’effondre.â€�

BOZIZÉ EN VEDETTE AMÉRICAINE
Grand absent de cette session, François BOZIZÉ était pourtant bien présent dans les esprits, notamment entre autres dans ceux de Charles Doubane ou d’Aurélien Simplice Zinghas, réclamant son retour à  Bangui, afin de postuler comme candidat à  la présidentielle.

Ces travaux du KNK se poursuivent depuis à  Bossangoa, et prendront fin le dimanche 18 aoà»t.

LAMINE MEDIA

Source : ABangui

Laisser un commentaire