Le président Faustin Archange Touadéra appelle ses compatriotes à  consolider l’accord de paix

0
24
Le


A l’occasion du cinquante neuvième anniversaire de l’indépendance, le président de la République, Faustin Archange Touadéra, a invité lundi tous ses compatriotes à  apporter leur « petite pierre à  l’édifice » pour consolider l’accord de paix signé le 6 février dernier avec 14 groupes armés.

« Les armes doivent se taire et laisser la place à  la réconciliation et à  la reconstruction », a souligné le chef de l’Etat, pour qui « cet accord est ce que nous avons de plus proche d’une paix définitive et durable ».

« A ceux qui doutent, mon message est le suivant : nul accord de paix n’est parfait », a relevé Faustin Archange Touadéra, à  l’intention des « voix contraires, discordantes » qui s’élèvent dans le pays pour s’interroger et qu’il dit comprendre.

« Il n’y a pas de paix possible si la dignité n’est pas rendue aux victimes. Pas de paix possible si nous n’accédons pas aux demandes des victimes. Pas de paix possible si la justice n’est pas au rendez-vous », a encore souligné le chef de l’Etat, qui n’a pas oublié que « Les crises de ces dernières années ont plongé notre pays dans une profonde crise de confiance ».

Pour relever le défi de la paix, le président Touadéra a lancé aux Centrafricains « Un message de patriotisme et d’unité », valeurs nécessaire pour « Triompher de nos maux et écrire le chapitre rédempteur de notre histoire », autrement dit, en gardant « Une seule Centrafrique sous un seul drapeau » .

Source : ABangui

Laisser un commentaire