Centrafrique : L’honorable Joseph Désiré GOUVELI de Carnot 3 du parti PGD du président Jean-Michel Mandaba quitte la barque

0
49
Jean-Michel


Le feuilleton du scandale du pot de vin de 40 millions continue de fragiliser l’Honorable Jean-Michel Mandaba. Après avoir été obligé de démissionner de son poste de président de la Commission N0 6 : Production et ressources naturelles, c’est désormais l’un de député du Parti pour la Bonne Gouvernance Démocratique (PGD) en l’occurrence l’Honorable Joseph Désiré Gouveli de Carnot 3 qui quitte l’embarcation. Motif : déception à  cause du comportement du Leader du PGD

C’est un coup fatal pour le PGD de l’Honorable Jean-Michel Mandaba qui vient de perdre un député de son parti à  l’Assemblée Nationale suite à  l’affaire de pot de vin de 40 millions dont leur leader, le président du Parti pour la Bonne Gouvernance (PGD), le député de Bamingui a été incriminé et aurait fait des aveux avant de démissionner de son poste de président de la Commission Production et ressources naturelles.

L’honorable Joseph Désiré Gouveli de Carnot 3 aurait déposé sa lettre de démission au début de la semaine passée, mais la base du parti aurait tenté de dissuader ce dernier pour trouver une solution familiale mais le député a refusé l’offre et décide finalement de partir.

Notons que le Parti pour la Bonne Gouvernance est un parti centriste (modéré) il est ni de l’opposition ni de la majorité. Ce parti détient 3 députés au Parlement aujourd’hui il vient de perdre un de de ses membres. Ce qui fragilise encore plus le parti après l’affaire de pot de vin à  laquelle son leader Jean-Michel Mandaba est confronté en ce moment.

Certains observateurs de la vie politique voient un risque d’amollissement du parti du fait que ces adversaires (en l’occurrence le MLPC) voient en ce parti un avenir. Il dispose de 3 représentants au Parlement occupait la 5ème position lors des élections de 2016.

Aujourd’hui, cette affaire permet à  ses adversaires politiques de le cheviller enfin qu’on ne parle plus du PGD et de son leader. Face à  cette crise, comment le président du Parti pour la Bonne Gouvernance compte réagir à  ses détracteurs ?

Et que fera-t-il pour que règne la confiance au sein du parti ? Voilà  autant des équations auxquelles font face l’Honorable Mandaba. Mais après le député de Carnot 3 à  qui le prochain tour ?

Source : ABangui

Laisser un commentaire