Centrafrique : Le PM Firmin Ngrébada ne doit céder aux appétits des ennemis de la paix, la stabilité du pays reste le seul objectif convoité !

0
57
FIRMIN


Bangui. L’actualité politique centrafricaine tourne tout autour de la mise en œuvre de l’Accord de paix signé récemment avec les groupes armés. Le Premier Ministre Firmin Ngrébada nommé au lendemain de cette entente, est considéré étant l’homme qui est à  l’origine de ce document qui a permis à  ce que la RCA reprend son identité d’antan, mais qui malheureusement, d’autres ennemis de la paix n’en veulent de sa réussite.

Parlant de cet Accord justement ! Le Premier Ministre Ngrébada qui, entre temps, conduisait la délégation gouvernementale à  Khartoum au Soudan pour que ce document soit signé à  Bangui le 06 février 2019, a été soutenu par l’opinion nationale et internationale pour cette démarche qui vise à  taire la crise.

Le résultat de cette option salutaire pour le pays, est apprécié par tous et le PM Firmin Ngrébada, au nom du gouvernement qu’il dirige, met en application sur instruction du Chef de l’Etat, les dispositions dudit Accord qui a permis à  ce que Bangassou, Bambari, Bria, Kaga-Bandoro, Bocaranga, Bakouma, Yalinga…soit en paix aujourd’hui.

Le vrai pas vient d’être franchi par le président Touadéra et son PM Ngrébada qui depuis toujours, placent l’intérêt de leur pays au centre de toute chose.

Mais, qu’est-ce que nous constatons aujourd’hui ? Les démons sont sortis de leur tombe de partout pour que le pays ne soit relevé. C’est pourquoi, ils veulent toujours remettre en cause cet Accord de paix. Sincèrement parlant, Ngrébda n’a aucun sentiment de fléchir face à  ses détracteurs qui maintiennent leur position à  abréger le régime du président Touadéra, élu démocratiquement.

Les menaces inutiles qui fusent de partout et autres agissements qui donnent l’impression que rien ne va dans le pays, sont faux ! La détermination des partenaires au développement prouve à  suffisance que le pays est en parfaite santé et le PM Ngrébada qui dirige le gouvernement centrafricain ne doit céder aux influences et autres mauvais conseils de qui que ce soit. N’est-ce pas que ce sont les mangues mà»res qui font l’objet de convoitise ?

Source : ABangui

Laisser un commentaire