Centrafrique : M. Ngon Baba et Mrs les députés, le président Touadéra a rejeté vos recommandations relatives au limogeage et à  l’arrestation de Siddiki Abbas !

0
79
Le


BANGUI. Le président centrafricain Faustin Archange Touadéra a écarté l’idée de démettre Sidiki, chef du mouvement armé 3R, mis en cause dans les tueries de Paoua fin mai, de son poste de conseiller militaire à  la primature. Il l’a fait savoir dans une interview exclusive accordée à  nos confrères de France 24 la semaine dernière à  Haye.

Relever Sidiki de son poste de conseiller à  la primature, est l’une des trois demandes faites par les députés lors de l’interpellation du Premier Ministre le 27 mai 2019. La réponse du président de la République aux députés tombe dix-neuf jours après l’interpellation de son Premier Ministre. L’idée de relever Sidiki ne passe pas chez le chef de l’Etat qui met en avant plutôt la justice et campe sur l’exigence du gouvernement demandant à  Sidiki de livrer les auteurs des tueries de Paoua.

La démarche proposée par le gouvernement et acceptée par Sidiki visant à  livrer les auteurs des crimes de Paoua, semble satisfaire le pouvoir de Bangui qui ne veut pas aller au-delà . Prudence politico-sécuritaire oblige mais, cette ligne n’est pas celle souhaitée par le peuple. Pour rappel, Sidiki a, entre le 22 et le 27 mai 2019, remis à  la justice trois de ses hommes considérés comme auteurs des tueries de Paoua. Le gouvernement, selon le président Touadéra attend encore d’autres éléments de Sidiki pour les inculper.

Le débat sur le limogeage de Sidiki est ainsi clos avec la réponse du président de la République. Pour Faustin Archange Touadéra comme pour le Premier Ministre Firmin Ngrebada, cette hypothèse créerait plus de problèmes que de solution. En dehors du limogeage de Sidiki, les élus de la Nation avaient aussi réclamé son arrestation et le départ du gouvernement de son représentant.

Sylvestre Sokambi

Source : ABangui

Laisser un commentaire