RCA : Crise d’hydrocarbure, le gouvernement annonce l’arrivée des citernes

0
20
Tradex,


Le Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique a annoncé mercredi 12 juin, l’arrivée au dépôt de Kolongo à  Bangui des camions citernes en provenance de Limbé au Cameroun pour pallier la crise d’hydrocarbures qui perdure depuis plus d’une semaine dans la capitale. Jusqu’aujourd’hui, des queues interminables se poursuivent devant les stations services.

Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Herbert Gontran Djono Ahaba, a rassuré les usagers d’engins à  deux et trois roues ainsi que les automobilistes de l’arrivée à  Bangui de camions citernes. « Depuis hier, nous avons enregistré 45 camions citernes qui sont arrivés au dépôt Kolongo », a indiqué le membre du gouvernement précisant que « les commandes faites avant l’incendie de SONARA continue d’être acheminée sur Bangui par camion citerne ».

Pour Herbert Gontran Djono Ahaba, des mesures ont été prises par le gouvernement pour trouver une solution définitive à  cette pénurie. « Des actions sont en train d’être menées pour permettre aux marketeurs de continuer à  assurer l’approvisionnement régulier du pays », a-t-il expliqué anonçant que « depuis hier une cargaison de 3000 mètres cube contenant du super de type Jet A1 et du gas-oil est en chargement au Congo Kinshasa pour la remontée sur Bangui ».

Face à  cette pénurie, le membre du gouvernement a mis en garde les revendeurs qui en profite pour faire la spéculation. « Afin d’éviter les spéculations par les vendeurs à  la sauvette et d’assurer une alimentation équitable jusqu’au démarrage de la campagne fleuve proprement dite, des mesures ont été prises pour réglementer la distribution dans les stations services ».

Le ministre Djono Ahaba a demandé à  l’Agence de Régulation des Prix des Produits Pétroliers (ASRP) de tout mettre en œuvre pour un ravitaillement équitable des consommateurs. « Je demande à  tous nos compatriotes de faire preuve de civisme et de respecter les mesures prises pour rationnaliser l’approvisionnement de nos populations jusqu’à  la normalisation de la situation »

Depuis plus d’une semaine, la ville de Bangui traverse une crise de carburant. La baisse de l’Oubangui mais aussi l’incendie de la raffinerie de SONARA de Limbé au Cameroun en sont les raisons. Des longues queues se font encore observées dans les différentes stations de la place. Cette pénurie impacte aussi bien sur l’économie nationale que sur les activités de la population.

Source : ABangui

Laisser un commentaire