Bambari: quand un chef de quartier sort son arme après un accident de circulation

0
58


Bambari (République centrafricaine) – Le chef du village Ngalingou, visiblement très ému, a sorti son arme blanche pour faire sa propre loi après un accident de circulation impliquant une motocyclette dans sa localité.

La scène s’est produite le dimanche dernier au village Ngalingou situé à  8 kilomètres de Bambari sur l’axe Bakala.

Selon l’enquête du service de gendarmerie de Bambari, un jeune dénommé Osias Malétanga, 21 ans et originaire de la commune de Bakala, après avoir quitté Bambari le dimanche dernier vers 14 heures au volant de sa moto rouge pour rentrer, a heurté une fillette de 8 ans au village Ngalingou, 8 kilomètres de Bambari.

La jeune victime, dénommée Evodie, qui a frappé son crâne au sol au moment de l’accident, a été secourue dans un état critique par les soldats congolais de la Minusca et transportée à  la clinique du médecin sans frontière à  Bambari. Tandis que le motocycliste, le jeune Osias, qui a eu une fracture aux jambes, a failli être lynché par une immense foule des badauds.

Cependant, le chef du village, Monsieur Pierre Beninda, informé de la nouvelle de l’accident, a sorti son arme blanche pour neutraliser le jeune Osias, le motocycliste. Grâce aux soldats congolais de la Minusca qui sont dans le coin, le jeune a été secouru et transporté à  l’hôpital à  Bambari.

Malheureusement, la jeune Evodie, frappée durement par cette moto, est succombe de ses blessures ce lundi 10 juin dans la matinée à  la clinique MSF à  Bambari.

L’enquête est transférée à  la police de Bambari pour tenter d’éclaircir les circonstances exactes de l’accident.

Source : ABangui

Laisser un commentaire