Le ministre conseiller Albert Yaloké Mokpème revient sur l’actualité de la semaine du président de la République

0
70
Le


Bangui – Le ministre délégué, conseiller en communication, porte-parole de la présidence de la République, Albert Yaloké Mokpème, a animé, samedi 1er juin 2019 à  Bangui, un point de presse pour rappeler les principales activités réalisées durant la écoulée par le président Faustin-Archange Touadéra.

Albert Yaloké Mokpème a expliqué que le président Faustin-Archange Touadéra, accompagné de Margueritte Tina Touadéra, a pris part, le 27 mai dernier, à  la cérémonie d’ouverture de la 5e Conférence Internationale couplée avec le 40e anniversaire de la Communauté des Eglises Apostoliques de Centrafrique au cours de laquelle des invités de marque sont venus d’Europe, des Etats-Unis d’Amérique, d’Afrique centrale et des 16 préfectures de la République centrafricaine.

Il a souligné que le même lundi 27 mai, le président de la République a accordé une audience à  M. Fortunato Ofa Mbo Nchama, président de la BDEAC (Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale), en visite de travail à  Bangui, audience au cours de laquelle le chef de l’Etat a réaffirmé les priorités et engagements à  mettre très rapidement en œuvre en vue du redressement socio-économique du pays.

Il a fait savoir que le président de la BDEAC a rassuré le président de la République du soutien de son institution financière pour la réalisation de certains projets prioritaires comme la modernisation de l’aéroport Bangui-Mpoko, la réhabilitation de l’usine de coton de Guiffa, dans la Kémo, le bitumage de l’avenue Idriss Déby et la construction de la centrale hydro-électrique de Dimoli.

Le Conseiller Albert Yaloké Mokpème a noté que le 29 mai dernier, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies chargée des violences sexuelles dans les conflits, Pramila Patten, en visite de travail en République centrafricaine, a été recue en audience par le président Faustin Archange Touadéra pour évoquer la situation des victimes de violences sexuelles dans le conflit centrafricain.

Il a indiqué qu’une autre audience a été accordée par le chef de l’Etat le mercredi 29 mai au député allemand Frank Heinrich, théologien, éducateur social et député au Bundestag, en visite de travail en RCA, précisant que ce dernier en tant qu’homme politique a beaucoup milité pour le partenariat avec l’Afrique, la lutte contre le trafic humain, la liberté de religion et la coopération au développement.

Le conseiller Mokpème a signalé que le vendredi dernier, le président de la République, en sa qualité de président du Conseil supérieur de la magistrature, a présidé la rentrée solennelle 2019/2020 des cours et tribunaux ainsi que la prestation de serment à  la Cour constitutionnelle, à  la Haute Cour de Justice et à  la Cour pénale spéciale.

Dans son mot de circonstance, le chef de l’Etat a mentionné que les difficultés évoquées sont bien réelles et que tout ce qui est mis en œuvre par le gouvernement a pour but de contribuer efficacement au vaste chantier de consolidation de l’Etat de droit et au relèvement économique de notre pays, a-t-il souligné.

Ce même vendredi, le président de la République a reçu une délégation de la Banque mondiale conduite pour son directeur régional Jean-Christophe Carré, venu lui présenter un nouveau représentant de la Banque, Han Freater, qui prendrait ses fonctions dans un mois en remplacement de Robert Boujaoude, arrivé au terme de son mandat, a déclaré Albert Yaloké Mokpème.

Il a relevé qu’en venant présenter le nouveau représentant au chef de l’Etat, Jean-Christophe Carré a confirmé l’appui budgétaire d’un montant de 100 millions de dollars accordé par la Banque mondiale au gouvernement pour poursuivre les réformes en matière de gestion des finances publiques et d’amélioration des services d’éducation, de santé et de protection sociale.

Le conseiller Mokpème a rappelé que le président Faustin Archange Touadéra s’est rendu le vendredi après-midi à  Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo pour prendre part aux obsèques d’Etienne Tshisékédi, homme politique congolais, ancien Premier-ministre et père de l’actuel président congolais Félix Tshisékédi.

Signalons qu’Etienne Tshisékédi est décédé le 1er février 2017 à  Bruxelles, en Belgique.

Etienne Vikoma/ACAP

Source : ABangui

Laisser un commentaire