RCA : Le GTSC exige du gouvernement l’arrestation de Sidiki suite au massacre des civils dans l’Ouham-Pendé

0
72
Sidiki


Le Groupe de Travaille de la société civile (GTSC) rend Sidiki leader des 3R responsable des crimes perpétrés sur la population de Koundjili et Lemouna faisant plus de 40 morts mardi 21 mai. Lors d’une conférence de presse à  Bangui, son porte-parole Paul Crescent Béninga fustige la réaction du gouvernement, jusque-là , môle à  ses yeux.

La responsabilité de Sidiki ne fait l’ombre d’aucun doute selon la société civile.  » On n’a pas à  demander à  Sidiki de mettre la main sur les responsables. Il est aujourd’hui clair que c’est Sidiki qui est l’auteur intellectuel, le premier responsable du massacre de Lemouna et Koundjili et il doit être arrêté », a-t-il exigé.

L’ultimatum du gouvernement aux 3R ne convainc pas le GTSC. « Quelle est cette histoire de toujours mettre la Minusca devant alors que nous avons des FACA qui sont formées. Sidiki est le collaborateur immédiat du premier ministre, l’idéal est de rapporter le décret le nommant à  la primature » a-t-il souhaité.

Les drames de Lemouna et Koundjili imputés aux 3R de Sidiki, au nord de Centrafrique, ont suscité de l’émoi au sein de l’opinion nationale. Le gouvernement en réaction a décrété trois jours de deuil et 72 heures d’ultimatum à  Sidiki, signataire de l’accord de paix, de livrer ses hommes responsables de ces drames à  la justice.

Source : ABangui

Laisser un commentaire