L’ambassadeur de France Eric Gérard à  Ngakobo sur le site de la raffinerie de sucre de la SUCAF

0
53
L’ambassadeur


Mercredi 16 mai, l’ambassadeur de France, Éric Gérard, accompagné du Ministre Faustin Ange Koyasse, Secrétaire Technique Permanent du Cadre de Concertation Mixte de l’Amélioration du Climat des Affaires (CCMACA) et du général Rémi Seigle, chef d’état-major de la MINUSCA, s’est rendu dans la préfecture de la Ouaka, à  Ngakobo, pour visiter le site de la raffinerie de sucre de la SUCAF RCA. Accueilli par le Directeur d’exploitation, la délégation a pu visiter les champs de cannes à  sucre et l’usine de transformation. L’ambassadeur également pu visiter l’école et le collège qui réunissent plus de 2.000 élèves ainsi que le centre médical qui sont financés par l’entreprise. Au cours de cette journée, il a pu échanger sur place avec les responsables et employés du site d’exploitation ainsi qu’avec des notables et des habitants de Ngakobo.
L’ambassadeur s’est félicité de constater que la SUCAF RCA (filiale du Groupe agro-industriel français SOMDIAA) ait pu, malgré des crises successives et de lourdes pertes financières causées par la crise de 2013, maintenir son activité en RCA tout en constatant que l’entreprise restait fragile.

La SUCAF qui emploie 1 200 personnes et en fait vivre bien plus, si l’on tient compte des familles et des activités économiques générées par sa présence, est une entreprise exemplaire. Son activité est source de revenus pour la population et permet grâce aux recettes fiscales, d’abonder les caisses de l’Etat centrafricain. En produisant du sucre en Centrafrique et avec des Centrafricains, la SUCAF rend également le pays moins dépendant des importations étrangères et de la contrebande. C’est en partie grâce à  des entreprises comme la SUCAF que l’Etat peut financer des projets qui profitent au bien commun et soutiennent l’activité en dehors de Bangui.

Source : ABangui

Laisser un commentaire