L’Ethiopie, l’Ouganda, Djibouti et le Soudan du Sud s’engagent pour un corridor

0
50

Un protocole d’accord a été signé jeudi dernier entre quatre pays membres de l’Autorité intergouvernementale pour le développement, notamment Ethiopie, Ouganda, Djibouti et Soudan du Sud. L’accord porte sur la mise en œuvre du projet de développement des infrastructures dénommé Djibouti-Addis-Abeba-Juba-Kampala.

Quatre pays de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) ont convenu de la mise en œuvre du projet de développement des infrastructures dénommé Djibouti-Addis-Abeba-Juba-Kampala. Il s’agit de l’Ethiopie, l’Ouganda, Djibouti et le Soudan du Sud qui ont signé un protocole d’accord en ce sens, a-t-on appris d’un communiqué de l’IGAD. Selon ce document transmis à la presse ce jeudi 16 mai 2019, les parties concernées se sont également mises d’accord pour finaliser les documents connexes dans les prochains mois et intensifier leurs efforts pour assurer le succès du projet.

L’accord a été signé lors d’une réunion à Kampala du Comité directeur de l’IGAD sur les études de facilitation du transport et de réfection des routes sur le corridor Djibouti-Addis-Abeba-Juba-Kampala, a précisé l’IGAD dans son communiqué. La rencontre indique-t-on visait à conclure les études de développement du corridor. Aussi a-t-elle été une occasion pour les Etats membres concernés et le Secrétariat du bloc régional de tracer la voie à suivre pour mettre en œuvre les recommandations des études sur la faisabilité du corridor entreprises par la société Africon Consulting basée dans la capitale kényane, Nairobi.

Rappelons que ce corridor est l’un des quatre principaux corridors prévus pour accroître la connectivité régionale en Afrique. Il vise l’intégration régionale et accroître ainsi les échanges commerciaux entre les pays de la sous-région est-africaine.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire