Centrafrique : quand le parti MCU menace les fonctionnaires dans l’Ouham-Péndé

0
31
Arrivée


Bocaranga (Centrafrique) – à€ quelques mois des élections générales, les partis politiques commencent à  s’agiter. Encore une fois, c’est le parti au pouvoir MCU qui se fait parler de lui en mal dans l’arrière-pays. Il s’agit de sa campagne d’adhésion qui tourne aux menaces contre les fonctionnaires de l’État.

« Maintenant si tu veux être responsabilisé, tu dois t’adhérer au mouvement cœurs unis. Autrement dit, tu dois laisser ta place à  un membre du parti », explique monsieur Haimo Ghislain, Délégué du contrôle financier de l’Ouham-Péndé qui sillonne, au nom du parti au pouvoir MCU et de son Secrétaire Exécutif Simplice Mathieu SARANDJI, porte par porte, village par village, commune par commune pour faire adhérer de force les Maires, chefs de groupes, proviseur, Directeurs de l’école et bien plus.

Bizarrement, le DCF de l’Ouham-Péndé Ghislain HAIMO, qui explique partout lors de son déplacement à  Bozoum, Paoua, Bocaranga, Koui et Bang qu’il est le frère du Ministre des finances Henri-Mari DONDRA et Coordonnateur du MCU de ladite préfecture, profite malheureusement de son présumé nouveau statut au sein du MCU pour arnaquer ces fonctionnaires de l’État : une contribution obligatoire pour son transport doit lui être versée.

Cependant, à  Bangui certains observateurs nationaux se posent la question sur la légitimité de ces actions du MCU : « ont-ils droit d’obliger un agent de l’État d’adhérer à  leur parti ? », s’interroge Hilaire, un professeur à  l’Université de Bangui.

Au sein de l’état-major du parti MCU, on se dit surpris d’apprendre ces nouvelles venues de l’Ouham-Péndé. Des dispositions vont être mises en place pour éviter ce genre de dérapage…

Source : ABangui

Laisser un commentaire