« Violation » de l’accord de paix avec le gouvernement, selon un groupe armé

0
31
Groupe


Un des principaux groupes armés de Centrafrique a accusé le gouvernement de Bangui d’avoir violé l’accord de paix de Khartoum en déployant début mai ses troupes quelques heures dans la ville de Kaga-Bandoro, au centre du pays.

Le Conseil national de défense et de sécurité (CNDS), une formation militaire regroupant différents groupes armés de l’ex-Séléka, « s’oppose catégoriquement au déploiement des FACA (membres des forces armées centrafricaines) à  Kaga-Bandoro » qui s’apparente selon lui, à  « une violation de l’accord par le gouvernement », a indiqué son président Abdoulaye Hissène, dans un communiqué reçu lundi par l’AFP.

Le CNDS réaffirme toutefois toujours « adhérer pleinement » à  l’accord.

Les Faca sont entrées le 5 mai à  Kaga-Bandoro, une ville sous contrôle du Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC).

Source : ABangui

Laisser un commentaire