Bénin : l’installation des 83 députés prévue ce jeudi 16 mai à Porto-Novo

0
49

Entre ce lundi 13 et ce mardi 14 mai, les 83 députés sont invités à se présenter au Palais des gouverneurs de Porto-Novo pour récupérer un kit contenant entre autres leur écharpe, un exemplaire de la Constitution et du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Cette étape traditionnelle est préparatoire à la cérémonie d’installation de la 8ème législature correspondant aux 83 députés élus lors des législatives du 28 avril auxquelles l’opposition était exclue. Pour la première fois dans l’histoire du Bénin, tous les députés du parlement monocaméral sont issus de la mouvance présidentielle.

Plus rien n’arrête Patrice Talon. Habitué à négocier au forceps les imbroglios politico-sociaux, le président béninois n’a pas prêté l’oreille à la tribune ouverte de la cinquantaine d’intellectuels lui enjoignant de faire invalider les résultats des législatives du 28 avril dernier. Tout comme il est resté impavide aux appels des organisations sous-régionales ou continentales, des chancelleries occidentales au plus fort de la crise politique qui a secoué le pays. Même le tintement des cloches de l’Eglise catholique béninoise qui se pose en médiatrice ont été religieusement isolés de l’ouïe présidentielle.

Lire aussi : Hocine Benhadid arrêté : en Algérie, une extension de la traque des dignitaires?

Dans le pays, après les heurts et les morts -non encore confirmés- en marge des heurts autour du domicile de Thomas Boni Yayi, ceux qui s’attendaient à une annulation des résultats des législatives du 28 avril vont vite déchanter. Malgré l’exclusion dénoncée de l’opposition, un taux de participation décevant en dessous de la barre des 23%, le processus postélectoral suit son cours normal. La cérémonie d’installation des 83 députés de la 8ème législature est prévue ce jeudi 16 mai 2019 à Porto-Novo, où siège l’institution. Et les préparatifs vont bon train.

Les «partis siamois», les seuls qui siègent à l’Assemblée nationale

Dès la semaine dernière, un communiqué signé Thomas Dassi, le Secrétaire général de l’Assemblée nationale, a invité les députés à se présenter au Palais des Gouverneurs de Porto-Novo entre ce lundi 13 et ce mardi 14 mai. Selon une tradition établie avant la cérémonie, ils viennent remplir des formalités administratives pour se voir remettre le fameux «kit du député». Remis aux habitués comme aux novices, il contient entre autres un exemplaire de la Constitution, du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, un macaron affiliation à l’institution pour leur véhicule et leur écharpe de député du peuple.

Lire aussi : Mauritanie : Mohamed Ould Debagh interpelle le chef d’Etat-Major dans une lettre ouverte

Il s’en suit la cérémonie d’installation prévue ce jeudi 16 mai au cours de laquelle les députés vont désigner par vote le bureau de l’Assemblée nationale. Adrien Houndgbédji, le président sortant de l’institution, dont le parti a été frappé de l’exclusion, devrait passer le marteau de séance à une personnalité issue du Bloc Républicain et l’Union Progressiste. Ces deux partis affiliés à la mouvance présidentielle sont les seuls qui vont siéger à l’Assemblée. En désespoir de cause, les Béninois ont choisi l’humeur, ils les appellent les «partis siamois».

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire