Point de presse de la Semaine du 5 au 12 mai 2019

0
53
Albert


A Kpalongo dans la commune de Bimbo, le Président de la République Faustin Archange TOUADERA a procédé, le lundi 6 mai 2019, à  la Pose de la première pierre de la « Maison de l’Espoir ».
La Maison de l’Espoir, ce projet ambitieux de 400 millions de FCFA, abritera le Centre de Formation Professionnelle Saint-Joseph. Ce complexe de 7 bâtiments est prévu pour accueillir 50 jeunes en formation vivant en internat.
La présence du Président de la République à  cette cérémonie vient marquer la grande importance qu’il attache à  la formation, à  l’insertion et à  l’emploi des jeunes dans notre société, le récent voyage du Chef de l’Etat à  Mbaiki dans la Lobaye nous en apporte la preuve dans le secteur agropastoral.

Dans son mot de circonstance, Dieudonné Cardinal NZAPALAINGA a rappelé la situation désastreuse que vit notre population depuis la crise de 2013. Face aux défis majeurs que nous devons affronter, il y’a les problèmes de qualification et d’insertion des jeunes dans la vie active.
Cette situation est plus criarde dans les zones rurales, car sur le millier de jeunes non scolarisés que compte le pays, 2/3 vivent en zone rurale. Ce manque de perspectives d’avenir participe à  l’augmentation du chômage, de la criminalité, des tensions sociales et à  l’enrôlement dans les groupes armés.
Pour le Ministre Jean-Jacques SANZE, assurant l’intérim de son collègue de l’Enseignement Primaire, cette initiative qui vise à  l’intégration des jeunes dans la société par la formation professionnelle rentre dans le droit fil de la vision du Chef de l’Etat centrafricain pour qui l’éducation et la formation doivent revêtir un caractère professionnel, essentiel à  l’insertion sociale.

Le Président de la République aime à  le répéter, nous avons notre propre destin en main, c’est grâce à  notre propre effort que nous réussirons le relèvement de ce pays. L’aide et le soutien de nos partenaires ne pourraient être efficaces que s’ils s’appuient sur notre détermination à  nous relever.
………………
Envoyé Spécial de Paul BIYA, Président de la République du Cameroun, Monsieur Lejeune MBELLA MBELLA, Ministre des Relations Extérieures était reçu en audience le mardi 7 mai 2019 au Palais de la Renaissance, porteur d’un message du Chef de l’Etat camerounais.
Accompagné de l’Ambassadeur du Cameroun en Centrafrique, Monsieur Lejeune MBELLA MBELLA est venu s’entretenir avec le Chef de l’Etat centrafricain sur le compte-rendu des Travaux de la Grande Commission Mixte RCA-Cameroun, évaluer le chemin parcouru et identifier les difficultés à  surmonter pour consolider les relations d’amitié et de fraternité qui existent entre nos deux pays.
L’occasion était belle pour le Ministre des Relations Extérieures de confirmer l’appui du Cameroun à  l’Accord de Paix et de Réconciliation Nationale et surtout de souligner la densité des relations multiformes entre nos deux pays qui vont naturellement se renforcer après la signature de cet accord.
Cette audience s’est tenue en présence des deux Ambassadeurs, les Excellences Martial Beti MARAS pour la RCA et Nicolas NZOYOUM pour le Cameroun.
……………..
Le mercredi 8 mai, le nouveau Représentant Spécial de la Commission de l’Union Africaine l’Ambassadeur Matthias Bertino MATONDO nommé en remplacement de l’Ambassadeur NEBIE a présenté ses Lettres de Créance au Président de la République Faustin Archange TOUADERA au Palais de la Renaissance.
L’Accord de Paix et de Réconciliation Nationale du 6 février était au menu des discussions car l’Union Africaine milite pour son succès qui doit servir d’exemple pour la résolution des crises en Afrique.
……………..
Le Président de la République Faustin Archange TOUADERA était convié le mercredi 8 mai 2019, hasard du calendrier oblige, à  la célébration du 69e anniversaire de la Déclaration de Robert SCHUMAN fêtée à  la Résidence de la Cheffe de la Délégation de l’Union Européenne à  Bangui Madame Samuela ISOPI.
La Déclaration Schuman prononcée en réalité le 9 mai 1950 par Robert SCHUMAN, Ministre français des Affaires Etrangères de l’époque, est considérée comme l’acte fondateur de l’Union Européenne.
Ce projet qui visait au départ l’union de l’Allemagne et de la France débouchera au final sur l’intégration de 6 états européens. Il est fêté le 9 mai chaque année.
La République Centrafricaine devrait s’en inspirer puisque la Déclaration Schuman visait 2 objectifs au lendemain de la 2e guerre mondiale : la paix et la prospérité.
Le Président de la République Faustin Archange TOUADERA ne s’y est pas trompé en rehaussant de sa présence cette cérémonie anniversaire. Madame Samuela ISOPI, non plus ne s’y est pas trompée en invitant le Chef de l’Etat centrafricain à  cette cérémonie.
Le Professeur Faustin Archange TOUADERA est un homme épris de paix. Il s’érige contre les discours de haine et de vengeance que prônent les ennemis de la paix. Il veut la paix et la prospérité pour le peuple centrafricain qui l’a élu au suffrage universel.
L’Union Européenne qui reconnait et encourage l’engagement et la détermination du Chef de l’Etat réaffirme par la voix de Samuela ISOPI le soutien de son organisation et exhorte les centrafricains à  donner une chance à  l’Accord de Paix de Khartoum et à  contribuer à  son succès. La contribution de l’Union Européenne est sans faille et va s’intensifier.
C’est au nom du peuple centrafricain que Madame Sylvie BAIPO TEMON Ministre des Affaires Etrangères a exprimé la reconnaissance de la RCA et remercié l’Union Européenne pour les appuis multiformes qu’elle déploie pour la recherche d’un avenir meilleur pour le peuple centrafricain.
……………
Une délégation du Groupe BOLLORE conduite par son Directeur Régional du Golfe de Guinée Mohamed Abdoulaye DIOP a été reçue par le Président de la République le jeudi 9 mai.
Accompagné du Directeur Général de Socatraf Bruno PERIER et du Directeur Général Adjoint Yvon PSIMHIS, Monsieur Abdoulaye DIOP est venu réaffirmer au Chef de l’Etat la volonté du Groupe Bolloré de maintenir et d’intensifier ses investissements en Centrafrique malgré la crise. Monsieur DIOP se dit confiant en la capacité du Président de la République à  transformer cette crise en opportunité pour l’émergence socio-économique du pays.
………………
Un autre évènement fêté le 9 mai en Russie et dans les pays de l’ancienne Union Soviétique est le Jour de la Victoire qui célèbre la signature à  Berlin de l’acte de capitulation de l’Allemagne nazie face aux alliés, scellant ainsi la fin de la Grande guerre pour les Soviétiques. Tout un symbole.
C’est à  cette commémoration organisée par l’Ambassade de Russie en Centrafrique que le Président de la République était conviée le jeudi 9 mai 2019 à  l’hôtel Ledger Plazza à  Bangui.
Après un bref rappel historique de cette grande guerre qui a endeuillée le monde entier, l’Ambassadeur de la Fédération de Russie Vladimir TITORENKO a exhorté toutes les grandes nations du monde que sont la Fédération de Russie, la France, les Etats-Unis d’Amérique, l’Union Européenne, les pays africains et arabes à  se réunir au chevet de la République Centrafricaine avec un objectif commun : contribuer à  la réalisation et au succès de l’Accord de Paix et de Réconciliation du 6 février 2019.
Madame Sylvie BAIPO TEMON, Ministre des Affaires s’est félicité de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre nos deux pays et exprimé le plaisir et l’honneur du peuple centrafricain d’être associé à  cette Journée de la Victoire.
……………….
Les obsèques du Magistrat Albert KOUDA décédé le 2 mai dernier ont eu lieu le vendredi 10 mai 2019 au Palais de Justice de Bangui. Un hommage officiel lui a été rendu par le dépôt d’une gerbe de fleurs par le Peésident de la République, Chef de l’Etat, Chef de la Magistrature Suprême entouré du Président de l’Assemblée Nationale Laurent NGON BABA, du Premier Ministre, Chef du Gouvernement Firmin NGREBADA et des plus hautes personnalités du pays.
………………
Les Maires des 8 arrondissements de Bangui et les Chefs de Groupe ont été reçus à  leur demande par le Président de la République au Palais de la Renaissance le vendredi 10 mai pour exprimer leur satisfaction au lendemain de la signature des Accords qui devraient définitivement sceller le retour à  la paix dans notre pays.
Les chefs de groupe disent s’associer pleinement au travail de pacification du pays qui doit leur permettre aujourd’hui de se mettre au travail et de remettre la population au travail, l’Etat doit les aider dans ce sens et leur donner un peu plus de moyens.
Le Chef de l’Etat les a exhorté et encouragé à  prendre part à  la restauration de l’Etat et dire la vérité aux centrafricains pour ne plus céder aux manipulations et aux dérives qui ont conduit le pays dans cette crise.
………………….
Le lancement du Premier festival du Film Européen en Centrafrique s’est déroulé en début de soirée à  l’Alliance Française de Bangui en présence du Président de la République le vendredi 10 mai.
Initié par la délégation de l’Union Européenne en partenariat avec l’Alliance Française, l’Ambassade de France, la Coopération Italienne et le Ministère de la Communication et des Médias, ce festival vise à  rapprocher les cultures et à  favoriser le vivre-ensemble et la réconciliation nationale. Les films programmés seront projetés dans les différents arrondissements de Bangui et en province.
Nous avons parcouru l’essentiel de l’actualité du Président de la République, Chef de l’Etat Faustin Archange TOUADERA. Merci de votre attention.

Ministre Délégué Conseiller en Communication
Porte-Parole de la Présidence

Albert Yaloké MOKPEME

Source : ABangui

Laisser un commentaire