Le ministre Felix Moloua s’active pour la mise en route de la production du pain centrafricain dénomme (Ganga Be)

0
68
Le


Dans le souci de promouvoir la consommation locale, en encourageant la production industrielle de Maïs pour développer cette filière, l’un des facteurs clés de l’économie de la République centrafricaine, le Ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération M. Félix MOLOUA a présidé une réunion technique relative au lancement officiel de la fabrication du pain à  base de maïs, le mercredi 07 mai dernier à  Bangui.

Au centre de cette rencontre sectorielle, les possibilités de la mise en route immédiate du projet, et l’organisation de la cérémonie du lancement officiel de la production du pain dit centrafricain fait à  base de maïs. Elle a regroupée certains chefs de départements ministériels et institutions concernés par ce projet, notamment le Ministre du Développement de l’Agriculture; de la Santé et de la Population ; de l’Enseignement Technique ; du Commerce et de l’Industrie, le Recteur de l’Université de Bangui et le Directeur Général de la société HUSACA.

Rappelant que, ce projet est le fruit d’une recherche réalisée par les étudiants chercheurs centrafricains de l’Université de Bangui. Compte tenu de son importance du point de vue social, son impact sur l’économie, et surtout la réponse que ce projet pourra apporter au problème de flexibilité des prix du pain sur le marché, ne favorisant pas l’accès à  certains foyers démunis à  ce produit de première nécessité, le Ministre Félix MOLOUA veut peser de tout son poids pour la réalisation de ce projet. C’est ainsi qu’il tenait à  ce qu’un comité technique regroupant en son sein des cadres des départements concernés afin d’accélérer le processus, en vue de rendre visible ce projet qui contribuera à  l’amélioration de la situation économique et sociale de la population centrafricaine.

Selon le Ministre, cet aliment de 40g « Made in RCA », va fournir beaucoup d’éléments nutritionnels et du point de vue commercial, ce projet imposera d’une manière simple l’équilibre des prix de ce produit sur le marché dont seuls les étrangers détiennent le monopole depuis des années et encouragera la production de la filière maïs en RCA.

Enfin, il a souhaité que la presse soit mise à  contribution dans la campagne de vulgarisation de sensibiliser la population consommatrice à  percevoir le bien qu’elle pourra tirer en consommant de ce pain produit à  base de maïs et à  moindre coà»t.

Source : ABangui

Laisser un commentaire