Centrafrique : Ndélé, Abdoulaye Hissène désigné superviseur de MCU le partit de Touadera

0
46
Abdoulaye


Bangui , Il était considéré comme un criminel, un chef rebelle, un fugitif. Aujourd’hui, il ne l’est plus et doit être considéré comme un allié politique indispensable du président Touadera. Il, c’est Abdoulaye Hissène, Coordonnateur militaire du FPRC avec Nouredine Adam. Avec le président Touadera et le Secrétaire exécutif national de son Mouvement, les Cœurs unis, ils préparent en douceur les élections de 2020.

C’est ce qui ressort de la visite effectuée par deux émissaires du président Touadera, notamment Abazène Djoubaye, ministre des Transports et de l’Aviation civile et l’honorable Jean Symphorien Mapenzi, 1er vice-président de l’Assemblée nationale, à  Ndélé au domicile de ce chef de guerre Abdoulaye Hissène.

D’après nos informations, Abdoulaye Hissène qui a tout mis à  la disposition de ces émissaires, chambres, la cour pour la réunion, a été désigné superviseur de MCU pour la région et à  ce titre, une dizaine de millions de F CFA lui est remis pour le travail de la mise en place des cellules du parti et de l’Autorité locale des Élections dans la région.

Avec cette nouvelle alliance, Abdoulaye Hissène est redevenu un allié politique et militaire incontournable pour le travail de réélection du président Faustin Archange Touadera et est libre de ses mouvements à  Bangui.

Pour un homme politique centrafricain, Abdoulaye Hissène n’est pas à  son premier coup d’essai. Son jeu trouble actuel me rappelle celui qu’il a fait à  Bozizé. A fait savoir à  la Rédaction, cet homme politique de KNK, le parti de l’ancien président Bozizé, sous l’anonymat

« Sous notre régime, il avait demandé et obtenu de François Bozizé, de l’argent, des armes et des munitions pour contrer l’avancée des rebelles de Michel Djotodja. Mais une fois arrivé à  Ndélé, il a tout remis à  Nourredine Adam pour aller se réfugier dans la base de la MISCA pour se livrer à  un combat oral en demandant aux rebelles d’arrêter toutes leurs progressions, sinon il va les attaquer » rapporte cet homme politique.

Rappelant que Abdoulaye Hissène impliqué dans plusieurs crimes de guerre est placé sous sanction des Nations unies, du Tchad et des États-Unis et a été aussi condamné par contumace par la justice centrafricaine pour association de malfaiteurs, atteinte à  la sà»reté de l’État, détention illégale d’armes et munitions de guerre, destructions d’édifices publics, rebellions.

Il ne fait aucun doute qu’à  ce jour, font également parti directement de cette association de malfaiteurs avec Abdoulaye Hissène, Abazène Djoubaye, ministre des Transports et de l’Aviation civile et l’honorable Jean Symphorien Mapenzi.

Source : ABangui

Laisser un commentaire