La Chine à la «rescousse» du Congo : 5000 milliards Fcfa de dette restructurée

0
63
Le président chinois Xi Jinping et le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso lors d'une cérémonie de bienvenue à Beijing en Chine, le 5 septembre 2018.

Le Congo a signé le 29 avril dernier avec la Chine, un accord portant sur la restructuration de sa dette, a annoncé le gouvernement congolais cette fin de semaine à l’issue d’un Conseil des ministres. La même source a précisé que cet accord porte sur un montant de 5000 milliards de francs CFA et facilitera les négociations entre le pays et le FMI.

La Chine vient une fois encore de donner un coup de main pour la relance économique du Congo. Le pays d’Afrique centrale a signé le 29 avril dernier avec le géant asiatique un accord portant sur la restructuration de sa dette estimée à 5000 milliards de francs CFA.

Lire aussi : La Mauritanie signe un mémorandum avec le Koweït pour éponger sa dette

« Cet accord a été paraphé le 29 avril dernier par Calixte Nganongo, ministre congolais des Finances et du Budget et Peng Hao, chef de département du Crédit souverain d’EximBank, lors de la visite de travail d’une délégation du gouvernement congolais en Chine », a annoncé le gouvernement congolais dans un communiqué sanctionnant le conseil des ministres.

Un argument face au FMI

A Brazzaville, on se félicite et salue un accord de grande envergure qui intervient après de longues négociations avec Beijing. Le Congo espère qu’il contribuera à faire avancer les discussions avec les institutions de Breton Wood.

« La signature de cet accord déterminant est la résultante de deux ans de négociations avec les partenaires financiers, techniques et politiques chinois. Il augure des perspectives intéressantes quant à la suite des négociations avec les partenaires techniques et financiers notamment le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM) », a laissé entendre le ministre Calixte Nganongo.

Lire aussi : Dette publique : la Chine efface des lignes de l’ardoise camerounaise

En effet, le Congo traverse depuis quelques années une crise économique que les autorités ont mis du temps à reconnaître. Mais, même s’ils se sont montrés disposés à apporter leur aide, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale se sont régulièrement inquiétés de la dette du pays. Cet accord avec la Chine est donc un pas important.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire