La Représentante spéciale Virginia Gamba lance la campagne de sensibilisation « Agir pour protéger les enfants » à  Bangui

0
59
La


La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies pour les enfants et les conflits, Virginia Gamba, a lancé, jeudi 2 mai 2019 à  Bangui, la campagne de sensibilisation « Agir pour protéger les enfants affectés par les conflits » en République centrafricaine, en présence du ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Aline-Gisèle Pana et Kenneth Gluck de la MINUSCA.

Cette campagne initiée par la représentante spéciale vise à  renforcer la collaboration entre les acteurs locaux et internationaux afin de mettre fin et de prévenir les violations graves des droits de l’enfant.

« Cette campagne est un appel à  renouveler notre engagement collectif afin de mieux protéger les garçons et filles dans des situations de conflit armés », a déclaré Virginia Gamba.

Pour elle, cette campagne offrira des outils aux autorités centrafricaines pour la mise en œuvre d’engagements internationaux menant entre autres à  l’adoption d’un code de la protection de l’enfant, incluant la criminalisation du recrutement et de l’utilisation d’enfants dans des groupes et forces armés.

La Représentante spéciale a souligné que l’engagement auprès des groupes armés visera à  mettre fin et prévenir les violations graves des droits de l’enfant et d’obtenir la libération de tous les enfants recrutés et utilisés durant les conflits.

« La campagne de sensibilisation permettra de renforcer le plaidoyer auprès de la communauté internationale afin d’assurer l’accès aux programmes de réintégration pour tous les garçons et filles libérés », a indiqué l’initiatrice de ladite campagne, ajoutant que des efforts seront déployés pour améliorer la prise en charge médicale et psycho-sociale ainsi que l’assistance légale pour les enfants et adolescents victimes de violences sexuelles.

La ministre Aline-Gisèle Pana a souligné l’engagement du gouvernement à  faire en sorte que tous les enfants qui sont victimes retrouvent leur foyer et leur rêve, tout en rassurant que la communauté internationale et les autorités centrafricaines sont engagées sur cette question de réinsertion des enfants en situation de conflit.

Il convient de noter que cette campagne de sensibilisation « Agir pour protéger les enfants affectés par les conflits » a été lancée le 2 avril dernier à  New-York et prendra fin en 2022.

Source : ABangui

Laisser un commentaire