Activisme croissant de la Russie en RCA : nouveau terrain d’affrontement entre les grandes puissances ?

0
63
Activisme


Si la RCA paraît représenter un enjeu stratégique secondaire pour plusieurs grandes puissances (Russie, France, Chine, États-Unis), les motivations divergentes de chacune d’entre elles semblent progressivement y faire émerger une lutte d’influence.

Depuis décembre 2017, l’implication croissante de la Russie en République centrafricaine (RCA) ne se fait pas sans vagues et inquiète plusieurs pays, dont la France.

Un engagement russe protéiforme et apprécié par Bangui

Lorsque la Russie fait son entrée en scène en RCA à  partir de décembre 2017, le pays se trouve dans une situation politico-sécuritaire dégradée. Bangui ne dispose pas de forces armées opérationnelles face à  des groupes armés qui contrôlent 80 % du territoire et la RCA est traversée par une crise humanitaire de grande envergure. Les quelque 11 000 Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) sont en outre déjà  fortement critiqués pour leur incapacité à  protéger efficacement les populations civiles.

Source : ABangui

Laisser un commentaire