Protection des civils et opérations spéciales au crédit de la Force spéciale du Bangladesh de la MINUSCA

0
80
Protection


Déployée au sein de la MINUSCA depuis le 3 mai 2016, la Force spéciale du Bangladesh de la MINUSCA est spécialisée dans les interventions sur les théâtres de crise, de catastrophes naturelles et de désastres, mais aussi dans la sécurité, le développement, le relèvement social et la construction d’infrastructures.

Fort de 150 soldats, le 3ème bataillon de ladite Force est arrivé en RCA le 15 juin 2018, et basé au Camp M’poko, à  Bangui. Sa principale mission, la restauration de la paix à  travers la sécurisation et protection de civils, tel que prescrit par le mandat de la MINUSCA. A son actif, plusieurs missions de sécurisation et de protection des civils, notamment des interventions à  la suite d’accidents, mais aussi la participation à  des opérations spéciales à  Bambari (Centre), Alindao (Sud-est), Zoukoumbo (Ouest), etc.

Le contingent mène aussi des activités civilo-militaires visant l’amélioration des conditions de vie des Centrafricains. Il a notamment offert des médicaments à  plusieurs centres médicaux communautaires de Bangui ; réhabilité partiellement le Lycée des Martyrs de la ville ; et doté les écoles en fournitures scolaires, dont l’école Favec au quartier Damala. Il a aussi contribué à  promouvoir des activités sportives au profit de plusieurs groupes de jeunes.

Des actions qui contribuent à  la paix et la stabilisation en RCA, et que la MINUSCA a saluées ce jeudi 2 mai, en décernant à  chacun des 150 casques bleus de ladite Force, la médaille de Nations unies. Une cérémonie qui a vu la présence du Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies en charge des Affaires politiques et de la protection des civils, Kenneth Gluck, et du Commandant de la Force, le Général Balla Keita.

Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies, Kenneth Gluck a salué la longue tradition du Bangladesh dans le maintien de la paix. Il a en outre loué la contribution du contingent à  la mise en œuvre du mandat de la MINUSCA, et souhaité qu’elle continue. ‘’’La République centrafricaine sortira définitivement de la crise, et vous vous souviendrez que vous y avez considérablement contribué », a-t-il dit.

Dans son allocution de circonstance, le commandant du contingent, le Lieutenant-colonel SM Azad, a apprécié l’appui déterminant du leadership de la MINUSCA dans le succès la mission du 3ème contingent en fin d’exercice, et qui sera remplacé dès le 22 juin prochain par un quatrième.

La première expérience du Bangladesh dans les Operations de paix de l’ONU remonte à  1988. Sous la bannière des Nations unies, l’armée bangladaise a déployé un total de 7085 soldats, desquels 124 ont perdu la vie en cours de mission, dans cinquante missions à  travers 40 pays dans le monde

Source : ABangui

Laisser un commentaire