Politique : Le premier ministre Firmin Ngrébada accuse le Père Aurelio de concurrence déloyale à  Bozoum

0
106
Le


24 heures après la tentative manquée d’arrestation du prêtre Aurelio Gazzera, curé de la paroisse de Bozoum qui dénonce l’exploitation anarchique de l’or par les Chinois, le Premier ministre sort de son silence et l’accuse d’avoir ourdi la défiance vis-à -vis de l’autorité de l’Etat à  Bozoum. Accusation portée du haut de la tribune de l’Assemblée nationale ce 29 avril à  Bangui.

Interpellé sur cette question, le Premier ministre Firmin Ngrébada accuse le père, curé de la paroisse de Bozoum en ces termes.

« Selon le code civil, le sous-sol appartient à  l’Etat. Or, ce prêtre il est en concurrence avec les chinois qui opèrent dans la zone. Nous avons autorisé les chinois à  exploiter l’or à  Bozoum pour booster l’économie. Mais lui, il monte la population contre ces opérateurs économiques chinois » a-t-il indexé.

En outre, il évoque les raisons de la tentative manquée d’arrestation du prélat.

«Il dit à  la population que l’exploitation a de l’impact sur l’environnement. Nous avons envoyé des experts dans la région qui ont infirmé ces allégations. Le prêtre prêche la contre vérité dans l’église est-ce cela l’évangile ? », S’interroge-t-il avant d’ajouter que « le procureur veut l’entendre et la population s’est soulevée allant jusqu’à  incendier le véhicule des chinois. C’est ce que certains médias privés n’ont pas compris et disent du n’importe quoi sur les réseaux sociaux », a-t-il lâché en colère.

Cette accusation est loin de convaincre le député de Bozoum 1 Corneille Sérékoïsse qui indique à  Radio Ndeke Luka que le rapport des experts du ministère des mines est incompatible à  la réalité de Bozoum.

La population de Bozoum retient encore son souffle pour connaitre le dénouement de cette situation.

Source : ABangui

Laisser un commentaire