La fête du 1er mai célébrée sous le signe de la revalorisation des salaires

0
51
Noël


Mercredi les travailleurs vont célébrer leur fête mais dans un contexte particulier, la revalorisation des salaires exprimées par une partie des centrales syndicales, le salaire minimum inter-professionnel de garanti (SMIG) proportionnel au coà»t de la vie, l’exigence de statut particulier dans plusieurs corps de métier bref la liste est longue.

Pour échanger, Nina Verdiane, vous recevez autour du micro Firmin Zoh Ponguélé, SG du Groupement syndical des travailleurs centrafricains (GSTC), Noà«l Ramadan, SG de l’Union des syndicats des travailleurs centrafricains (USTC), Jean de Dieu Yongondounga, Directeur général du travail, de l’emploi et de la protection sociale, Jean Paul Sangata, Directeur de cabinet par intérim du Ministère du travail, de l’emploi, de la protection sociale et de la formation professionnelle.

Source : ABangui

Laisser un commentaire