Madagascar : satisfait de son bilan après 100 jours à la présidence, Andry Rajoelina fait de nouvelles promesses

0
74
C'est devant plus de 60 000 personnes au Palais des sports de Mahamasina que le président TGV a présenté le bilan de ses 100 premiers jours et a fait de nouvelles annonces.

Le président malgache a présenté, dimanche 28 avril, le bilan de ses 100 jours à la tête de l’Etat. Dans son discours, Andry Rajoelina a vanté les réalisations déjà enregistrées et a promis de nouvelles mesures, notamment l’augmentation du SMIG et des investissements socioéconomiques pour développer le pays.

C’est en grande pompe que le président Andry Rajoelina « TGV« a célébré, dimanche 28 avril, ses 100 jours à la tête de Madagascar. Pour l’occasion, le chef de l’Etat s’est adressé à ses compatriotes lors d’une cérémonie solennelle qui a réuni plus de 60.000 personnes au Palais des sports de Mahamasina de la capitale Antananarivo.

Dans son discours qui a été acclamé de bout en bout par l’assistance, le chef d’Etat malgache s’est dit satisfait des actions réalisées et a surtout insisté sur son engagement à réaliser 100% des engagements pris auprès de la population à travers les «Veliranos». Il s’agit de programmes thématiques qui porté sa «vision pour rattraper le retard de développement» du pays et qui sont axés sur la bonne gouvernance, la paix et la sécurité sociale, l’industrie, l’agriculture et l’élevage, ainsi que l’énergie et les infrastructures.

«Fier du chemin parcouru en 100 jours à la tête de l’Etat Malagasy. Nous réaliserons l’intégralité des Veliranos et ne renoncerons pas à nos idées. À tous les Malagasy, nous devons continuer à travailler ensemble pour rattraper le retard de développement de notre pays», lancé du haut de la tribune, le président Andry Rajoelina.

Lire aussi : Entretien exclusif : Andry Rajoelina se dit prêt à remettre Madagascar sur les rails

Nouvelles promesses

Dans son discours qui selon le président, s’inscrit dans une démarche démocratique de rendre des comptes régulièrement et en toute transparence aux citoyens, Andry Rajoelina a fait de nouvelles annonces. Au rang des promesses les plus significatives, l’augmentation du SMIG qui passera de 169 000 ariarys (42 euros) à 200 000 ariarys (50 euros). De négociations sont en cours avec le secteur privé a annoncé le président malgache qui a aussi promis de faire baisser les prix de l’énergie et des produits pétroliers.

Lire aussi : Madagascar / présidentielles : la stratégie économique d’Andry Rajoelina passée au crible

Le président «TGV» a également souligné qu’il compte poursuivre les réformes institutionnelles qu’il a promises, notamment le projet de décentralisation avec la nomination de gouverneurs aux prérogatives élargies. Il a aussi maintenu qu’il ne renonce pas à supprimer le Sénat, une promesse de campagne, et a fait savoir que les 43 milliards d’ariarys qui seront ainsi économisés seront consacrés des mesures destinées à accélérer le développement socio- économique à travers le financement des infrastructures destinées à accroître l’accès à l’eau, à l’électricité, aux services de santé ainsi qu’à la promotion de l’éducation. Des actions annoncées lors de son arrivée au pouvoir dans le cadre de l’initiative «Émergence Madagascar».

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire