Cameroun  : 3366 enseignants devront rembourser un trop-perçu de 1,5 milliard Fcfa

0
87

3.366 enseignants du secondaire au Cameroun devront rembourser à l’Etat une somme globale de 1,5 milliard de francs CFA, a révélé la Direction générale budget du ministère des finances qui vient d’établir la liste des concernées. Ces derniers ont perçu plus qu’il n’en fallait au moment de percevoir leurs rappels de solde..

La Direction générale du budget du ministère camerounais des Finances vient d’établir une liste de 3.366 enseignants du secondaire qui devront reverser à l’Etat une somme globale de 1,5 milliard de francs CFA. D’après cette administration, les enseignants sur cette liste ont reçu plus d’argent qu’il n’en fallait au moment de percevoir leurs rappels de solde.

Lire aussi : Sénégal : la (tardive) réplique de l’opposition à la réforme de Macky Sall

Si les causes de cette erreur n’ont pas encore été communiquées, on sait que le ministère des finances a dû mettre en place un groupe de travail lequel a effectué des vérifications et calculé le trop-perçu à environ 1,5 milliard de francs CFA. Les enseignants, issus des promotions 2012 à 2018 des Écoles normales supérieures du pays (ENS), devront rembourser entre 12.000 et plus de 10 millions de francs CFA chacun, confie la direction générale du budget dans un rapport.

De gros rappels de solde

A l’annonce de la nouvelle, certains observateurs se sont offusqués se demandant comment les enseignants pourront rembourser les trop-perçus. D’autres se sont surtout interrogés sur les cas de ceux qui ont reçu en trop 10 millions de francs CFA, n’ayant pas compris comment ils auraient pu recevoir des sommes aussi élevées.

Lire aussi : Cameroun : deux compagnies passent dans le giron du groupe marocain Wafa Assurance

En réalité, après leur formation dans les écoles normales supérieures, les enseignants sont affectés à leurs postes sans salaire, parfois pendant plusieurs années. Ceci explique que sur la liste, on y voit des enseignants ayant perçu jusqu’à 25 millions de francs CFA de rappels de solde, dont ils devront finalement retourner une bonne partie.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire