RCA : Des médecins « lésés » dénoncent des pratiques injustes du ministre Somsé

0
143
Plaque


Le collectif des médecins centrafricains « lésés » durant les dernières affectations a dénoncé des pratiques qu’il a qualifié d’injustes de la part du Ministre de la Santé Publique, Docteur Pierre Somsé. Selon ces médecins, le chef du département a procédé à  des affectations contraires aux textes juridiques, et à  des postes qui ne sont pas prévus dans l’organigramme du Ministère.

La dénonciation a été faite dans un document de 10 pages intitulé « Le collectif des médecins et autres cadres de la santé lésés par les différents mouvements de nomination ou d’affectation » rendu public le 6 février 2019.

« Depuis la nomination du ministre Pierre Somsé, nous assistons à  une gestion et une gouvernance calamiteuse. Les nominations se font par népotisme sur un fond ethnique et donc sur une base d’injustice », a expliqué Dr Elysée Richard Bézo, coordonnateur du collectif indiquant que « une personne de son entourage amical peut occuper deux postes dans un même décret. Des stagiaires qui n’ont fait que 2 à  3 mois d’expérience professionnelle sont nommés dans les corps d’emploi supérieur de l’Etat ».

Selon Dr Elysée Richard Bézo, « la loi prévoit un délai minimal de 2 ans au poste pour un fonctionnaire de l’Etat » soulignant que la « fréquence d’affectation est quand même anormale ».

Contacté par Radio Ndeke Luka, le ministre Pierre Somsé répond hors micro qu’il n’a pas d’explication à  donner à  ce groupe de médecins. Ce qui compte pour lui, « ce sont les résultats de sa méthode de gestion dans les structures sanitaires et non le processus » ajoutant être « libre de choisir celui avec qui travailler ».

Source : ABangui

Laisser un commentaire