RCA: le difficile quotidien de Zemio sous le contrôle des groupes armés

0
33
La


En Centrafrique, la situation sécuritaire reste volatile dans bien des régions, malgré la signature de l’accord de paix, le 6 février dernier. De nombreuses villes restent sous contrôles des groupes armés. C’est le cas dans le sud-est du pays, notamment dans la ville de Zemio qui est prise en tenaille. Les axes de ravitaillement sont coupés alors que la connexion téléphonique ne fonctionne pas. La LRA disposerait de 5 bases non loin de la ville conduisant à  de réguliers kidnappings. Le centre-ville, lui, est contrôlé par des hommes de l’UPC, d’Ali Darassa. Impossible de circuler sur les axes à  plus de 20 kilomètres alentour à  cause de l’insécurité.

à€ Zemio, une règle tacite empêche les civils de circuler à  plus de cinq kilomètres. Ici, pas de forces armées régulières, seulement un bataillon de la Minusca, la force onusienne. Et le quotidien dans la ville asphyxiée par le non-ravitaillement est compliqué par les hommes en armes. Mais il est difficile de parler des questions sécuritaires.

Un commandant de zone patrouille toute la journée sur sa moto. Rien ne lui échappe. Les populations sont limitées dans leurs activités. Par exemple, pas question de faire un rassemblement musical sans prévenir le chef.

Source : ABangui

Laisser un commentaire