Centrafrique : Pourquoi s’agiter inutilement pour ralentir la marche vers le relèvement total?

0
79
Le


Bangui, Le processus de la reconstruction de la République Centrafricaine est en pleine phase de son avancée alors que certains fauteurs de troubles s’investissent dans une dynamique de maintenir le pays dans le statu quo.

Les autorités légalement établies depuis 2016, se sont lancées dans l’accomplissement de la tâche qui leur est confiée par les centrafricains. C’est en cela que plusieurs projets ont été engagés. Ces projets sont contenus dans le document stratégique de relèvement de la RCA (RCPCA) dont plusieurs volets sont en cours de la réalisation. Le tableau qui affiche les statistiques du relèvement de la RCA donne un pourcentage mérité à  la situation économique, social, sécuritaire, humanitaire, diplomatique et politique même si nous enregistrons quelques failles ces derniers temps.

Mais, fomenter tous les coups bas dans le seul but de mettre le bâton dans les roues de ce qui avance très bien ! Le programme politique du président Touadéra est en bonne voie dont les centrafricains s’y retrouvent correctement. D’ici quelques temps, les problèmes connus sur le plan humanitaire se verront terminer pour que tous les centrafricains évoluent sur la même longueur d’onde.

L’accord de paix signé récemment entre le gouvernement et les groupes armés en est une des preuves de la détermination du régime de Bangui qui doucement, mais sà»rement. Cet accord qui est soutenu par la communauté internationale, est composé de plusieurs volets qui seront mis en œuvre. Il suffit que la campagne de vulgarisation ait lieu sur toute l’étendue du territoire national pour que cela atteigne les résultats escomptés.

Fort de ce qui précède, certains malintentionnés ne veulent aucunement de la stabilité du pays en cherchant par toutes les voies et moyens, les stratégies de remettre tout en cause. Les agitations des opposants politiques, certains leaders de la société civile soutenus par des mains invisibles, les leaders syndicaux qui sont appuyés par les politiques et autres groupes armés financés par l’extérieur, sont les preuves du désordre qu’ils semer dans le pays pour ainsi, ralentir la marche total vers le relèvement total de la RCA d’ici la fin du premier quinquennat du président Touadéra et son premier ministre Ngrébada qui lui, s’accroche aux directives qui sont attribuées à  son gouvernement.

Le pays a besoin qu’une quiétude permettant ainsi à  ses filles et fils de vaquer librement à  leurs occupations et s’assurer de leur avenir. C’est même la volonté politique affichée des autorités de Bangui que les partenaires internationaux leur font confiance en finançant plusieurs projets dans l’intérêt du peuple centrafricain. Les intérêts politiques n’ont donc pas leur place maintenant et c’est l’appui aux bonnes œuvres accomplies par les autorités de Bangui qui est important. Soutenons seulement ces initiatives pour le relèvement national !

Source : ABangui

Laisser un commentaire