Centrafrique : Le BIT 4 en fin de formation réalisée par l’EUTM-RCA

0
36
2e


Le Bataillon d’Infanterie Territorial 4 est en fin de formation qui est assurée par l’EUTM-RCA, entendez la mission d’appui des forces européennes à  la République Centrafricaine. Ci-dessous, le communiqué de presse publié par l’EUTM-RCA en de la cérémonie de cette formation opérationnelle avec l’EUTM-RCA

Ce vendredi 19 avril 2019, à  16h00, la cérémonie de fin de formation opérationnelle du Bataillon d’Infanterie Territorial 4 a eu lieu sur le camp de formation militaire de Kassaï. Cette cérémonie présidée par son excellence, le président Faustin-Archange TOUADÉRA, chef de l’Etat, chef suprême des armées, en présence du général MAIO et de hautes autorités civiles et militaires, est venue conclure plusieurs semaines d’entrainement.

Pendant 12 semaines de formation, 335 militaires des Forces Armées ont suivi la formation afin d’apprendre les fondamentaux du métier de militaire et les savoir-faire tactiques et techniques ainsi qu’une formation éthique. Le bataillon a terminé la semaine dernière son entraînement opérationnel par un exercice d’évaluation final suivi par une remise de diplôme le mardi 16 avril par les instructeurs de l’EUTM-RCA.

« C’est par la formation des militaires que cette armée de demain se construit dès aujourd’hui » explique le général MAIO, commandant de l’EUTM-RCA lors de son discours.

La cérémonie s’est terminée par une démonstration opérationnelle, en technique de combat corps à  corps et de combat tactique sous le regard de tous les invités, mettant ainsi en avant les acquis de ces trois derniers mois. Ils peuvent désormais être déployés sur tout le territoire Centrafricain.

Lancée le 16 juillet 2016, l’EUTM-RCA a conseillé, formé et entraîné plus de 3 700 soldats, hommes et femmes des Forces Armées Centrafricaines (FACA). L’objectif est d’appuyer l’armée centrafricaine dans la gestion de son institution et de construire les capacités nécessaires pour que la Centrafrique bénéficie d’une armée moderne et efficace, contribuant ainsi à  la restructuration du secteur de la Défense dans trois domaines : conseil stratégique, entrainement opérationnel et formation.

Source : ABangui

Laisser un commentaire