Communique de presse conjoint gouvernement centrafricain – MINUSCA

0
68
Prise


Une délégation de haut niveau conduite par le Premier ministre, Firmin Ngrebada et composée de membres du Gouvernement, du Commissaire à  la paix et à  la sécurité de l’Union africaine, du Secrétaire général adjoint des Nations unies pour les opérations de paix ainsi que des garants, des facilitateurs et des partenaires de la République centrafricaine s’est rendue à  Bambari et à  Bangassou le 15 avril 2019 dans le cadre de l’appui à  la mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR – RCA) signé le 6 février dernier.

Lors de son séjour à  Bambari, la délégation a assisté au lancement officiel de deux structures prévues par le mécanisme de mise en œuvre et de suivi de l’Accord de paix, à  savoir le Comité de mise en œuvre préfectoral (CMOP) et le Comité technique de sécurité (CTS) pour la Ouaka. L’objectif du CTS est d’assurer le respect des dispositions sécuritaires de l’Accord, notamment celles liées à  la cessation des hostilités.

Elle a également pris part à  la présentation symbolique d’éléments de groupes armés militairement actifs dans la préfecture (des éléments anti-Balaka aile Mokom et aile Ngaissona ainsi que des éléments de l’Union pour la paix en Centrafrique (UPC)) et de quelques éléments des Forces de défense et de sécurité qui seront tous représentés au sein du CTS et qui, dans le futur, participeront dans les unités spéciales mixtes de sécurité (USMS) prévues par l’Accord. Cette présentation a été faite à  l’Hôtel de ville de Bambari en présence des autorités locales et de plusieurs centaines de personnes. Le leader de l’UPC, Ali Darassa, nommé par décret présidentiel en date du 24 mars 2019, Conseiller spécial au cabinet de la Primature avec le titre de Conseiller militaire chargé des unités spéciales mixtes de sécurité pour la zone Nord-est, s’était rendu à  Bambari pour assister à  cette présentation et pour échanger avec la délégation sur la mise en œuvre des engagements entrepris par l’UPC en tant que signataire de l’Accord de paix.

Ces évènements ont été malheureusement interprétés et relatés dans la presse et sur les réseaux sociaux de manière erronée. Même si Ali Darassa est Conseiller spécial au cabinet de la Primature, il ne lui a pas été confié de rôle officiel sécuritaire pour la ville de Bambari. Conformément à  l’APPR-RCA, il a quitté la ville à  la suite des évènements officiels du 15 avril.

La sécurité de la ville de Bambari reste et restera sous la responsabilité des autorités nationales, avec le soutien de la MINUSCA. Des USMS constituées par des ex-combattants et des membres des Forces de la défense et de la sécurité centrafricaines sont prévues par l’APPR-RCA. Celles-ci, ne sont cependant pas encore opérationnelles. L’Accord prévoit qu’elles soient placées sous le commandement des FACA. Le Gouvernement ainsi que les autres signataires de l’Accord partageront de plus amples informations sur les USMS une fois que les détails concernant leur déploiement seront définis.

Source : ABangui

Laisser un commentaire