Centrafrique : Un long périple de Touadéra qui s’affiche avec un espoir vers l’émergence

1
57
Le


Le numéro un centrafricain Faustin-Archange Touadéra est de retour au bercail après une longue tournée de mobilisation en Belgique, et aux Etats-Unis depuis près de quatorze jours.

Ce déplacement qui a donné des fruits avec la signature des accords et autres conventions qui pourraient drainer les investisseurs dans le pays qui a tant souffert du fait d’une longue crise qu’elle a connue. L’opinion nationale et internationale est témoin des œuvres salutaires du président Touadéra dont certains avaient entre temps, critiqués avec la mauvaise foi, en argumentant que faisait juste une balade pour ne rien rapporter pour son pays que ses intérêts personnels.

Alors qu’en réalité, le président Touadéra et sa délégation musclée composée de certains ministres, conseillers et chargés de missions qui se sont affirmés dans les négociations avec les partenaires qui ont donné leur engagement à  investir en Centrafrique dans les mois à  venir. Il suffit de suivre les discours prononcés par l’homme fort de Bangui devant les autorités des pays parcourus. Touadéra a fini par convaincre dans le bon sens, avec des mots forts rapportant textuellement les aspirations du peuple centrafricain.

La mise en application de l’accord de paix est au centre de ce voyage de lobbying qui a donné naissance effectivement aux retombées dans plusieurs domaines à  savoir l’économie, la sécurité, l’éducation, la santé, l’énergie et autres.

C’est pour dire que la tournée du président Touadéra en Europe est un véritable succès qui a permis également de renforcer la diplomatie de la RCA à  l’échelle internationale. Personne ne peut en douter de la détermination du président Touadéra qui traduit dans les faits, ses promesses prises à  la veille de sa prise de pouvoir.

Aux Etats-Unis, le président de la République, le ministre des Finances et celui de l’économie du plan et de la coopération ont décroché plusieurs accords de soutien à  la RCA, notamment l’appui au processus du relèvement à  travers la mise en œuvre de RCPCA et le récent accord de paix signé.

Les institutions de Breton-Wood (Banque Mondiale et le Fonds monétaire international) ont donné leur accord pour le financement de plusieurs projets qui visent à  soutenir efficacement les populations centrafricaines qui ont les yeux tournés vers la solidarité internationale.

« Le panier ramené par Touadéra est rempli des gibiers vont permettre à  ses compatriotes de s’en nourrir », a glissé une dame trouvée au Centre-ville dans ses courses. Le retour du président Touadéra à  Bangui est synonyme de la victoire pour les centrafricains qui croient en la compétence de leur président est un vrai combattant qui affronte sur tous les fronts.

Le président Touadéra et son premier ministre Firmin Ngrébada s’affirment correctement en ce moment en dépit tous les critiques acerbes qui leur sont lancées par les ennemis de la Nation qui ne veulent aucunement du développement du pays.

Source : ABangui

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire