Financement : la SFI en RDC pour soutenir les PME

0
71

La filiale de la Banque mondiale se rendra bientôt en République démocratique du Congo (RDC) pour signer des contrats avec les directeurs des banques commerciales, les responsables des petites et moyennes entreprises, ainsi que les cadres de plusieurs ministères du pays.

Dans les prochains jours, la Société financière internationale (SFI), filiale du groupe Banque mondiale, effectuera une mission en République démocratique du Congo (RDC) pour signer des contrats directs avec les directeurs de banques commerciales, les responsables des petites et moyennes entreprises ainsi que les cadres de plusieurs ministères du pays, a annoncé Alou Maiga, directeur régional de l’Afrique centrale et de l’Est de la SFI. Une annonce faite au cours de la séance de travail qu’il a tenue avec la délégation de la RDC, présidée par le ministre des Finances, Henry Yav Mulang, en séjour aux Etats-Unis.

Cette mission, indique le ministre des Finances, marque le souhait de la SFI de financer le secteur privé congolais, en mettant l’accent sur les petites et moyennes entreprises. Pour y arriver, précise-t-il, elle compte investir dans les banques commerciales et les coopératives exerçant en RDC.

Lire aussi : RDC : ce «deal» confirmé entre Felix Tshisekedi et Joseph Kabila

L’objectif à travers cette action est la création d’emplois directs et indirects. C’est aussi pour la SFI un moyen de contribuer à la réduction du chômage au Congo, souligne-t-il. Toutefois, le montant que la filiale de la Banque mondiale souhaite investir dans les PME et les institutions financières congolaises n’a pas été dévoilé.

Une visite fructueuse aux Etats-Unis

Henry Yav Mulang a également rappelé qu’une autre mission du FMI est attendue à Kinshasa pour se pencher sur la situation qui prévaut au sein de l’économie congolaise. Une bonne nouvelle pour ce pays qui voit dans cette mission un retour dans les bonnes grâces du FMI qui pourra bientôt soutenir et financer ses programmes de développement.

Lors de cet examen, l’institution de Bretton Woods devrait, entre autres, formuler des recommandations et définir un calendrier de travail avec le gouvernement dans le cadre de consultation.

Lire aussi : Felix Tshisekedi : les hommes et les femmes du cinquième président de la RDC

Pour Yav Mulang, ces visites du FMI et de la SFI sont à l’actif de la visite du président Félix Tshisekedi aux Etats-Unis, les 3 et 4 avril. Même si au cours de cette visite d’Etat celui-ci n’a pu rencontrer Donald Trump, le ministre des Finances estime que le choix de Félix Tshisekedi de se rendre à Washington a produit des résultats fructueux.

Source : La Tribune Afrique

Laisser un commentaire