Religion : poursuite à  Bangui des Journées archidiocésaines des jeunes

0
57
Les


Dans le cadre des activités des journées archidiocésaines des jeunes, le Professeur Richard Filakota et le Docteur Solange-Patricia Makatia-Wango ont animé tour à  tour, vendredi 12 avril 2019 à  la cathédrale Immaculée Conception de Bangui, une conférence-débat sur : « L’Å’cuménisme en milieu jeune » et « Le dialogue inter-religieux en milieu jeune ».

L’Abbé Richard Filakota a expliqué qu’il avait axé sa communication sur la problématique de la jeunesse qui est confrontée aux défis de l’œcuménisme qui traverse tout le corps social, politique, économique et religieux.

Si les croyants n’apprennent pas à  s’entendre, que va devenir le monde ? Ce sera la guerre partout et s’ils arrivent à  s’entendre, notre planète sera sauvé, a-t-il souligné.

Selon lui, ces assises sont aussi l’occasion pour renforcer les capacités des jeunes, qui sans qualification pour travailler dans la fonction publique ou en entreprise, sont enclins à  se laisser instrumentaliser.

La jeunesse peut être à  la fois l’épicentre du développement, de la paix, du soulèvement, notamment comme ce qui se passe en Algérie et au Soudan qu’on peut qualifier de printemps arabe de 2ème génération, a-t-il relevé.

Le conférencier a noté que notre pays recèle beaucoup de confessions religieuses et qu’il faut qu’elles apprennent à  se connaître, qu’elles apprennent à  nos jeunes de travailler ensemble main dans la main.

Pour sa part, le deuxième intervenant, Docteur Solange-Patricia Makatia-Wango, a indiqué que dans sa présentation, elle a commencé à  définir les concepts, présenté les réalités centrafricaines, les objectifs du dialogue inter-religieux en milieu jeune et les résultats attendus.

Elle a rappelé que dans ce genre de rencontre, les jeunes des autres confessions religieuses sont invités afin de partager également leurs expériences. Toutefois elle a axé sa communication sur les vertus de l’amour, la tolérance et le dialogue.

L’aumônier diocésain de la pastorale de l’Enfance et de la Jeunesse, l’Abbé Boris Wiligalé, a, quant à  lui, dressé le bilan à  mi-parcours de cette JAJ dont le clou sera la messe de clôture le dimanche prochain au centre Don Bosco de Damala (nord-ouest de Bangui).

Il a invité les jeunes à  venir très massivement samedi à  la veillée d’échange avec Dieudonné Cardinal Nzapalaïnga pour rattraper ce qu’ils ont perdu en ne prenant pas part à  ces conférences-débats.

Source : ABangui

Laisser un commentaire