Economie : 30 ans d’exploitation forestière accordés à  Timberland

0
40
Le


Le gouvernement Centrafricain et les responsables de la société Timberland ont signé ce 10 avril une convention relative au permis d’exploitation forestière pour une période de 30 ans. Un permis conforme au code forestier en vigueur selon les deux parties.

Cette signature constitue une avancée selon Augustin Agou, directeur général adjoint de Timberland. Créé en 2007, cette société a commencé les activités d’exploitation dans les forêts de Sangha Mbaéré et la Mambéré Kadeï avec un permis d’exploitation provisoire. Aujourd’hui un pas vient d’être franchi.

« Nous avons suivi les règles de l’art pour arriver à  ce niveau. D’ici juin, nous allons amorcer la transformation du bois localement. L’usine que nous aurons installé sera l’unique en Afrique centrale » a annoncé Augustin Agou, directeur général adjoint de Timberland.

Le ministre des Eaux et Forêts Amit Idris se réjouit de cette prouesse. « Je me félicite de ce que la société Timberland s’est investie dans le respect du PEA188. Je reste convaincu que la société restera dans la logique d’exploitation rationnelle et durable en suivant les prescriptions du plan d’aménagement dans l’intérêt de tous et renforcer l’image de la filière bois en Centrafrique » a-t-il indiqué.

Cette convention est un ouf de soulagement pour le trésor public qui table désormais sur cette société comme poche de recette susceptible de renflouer sa caisse.

Source : ABangui

Laisser un commentaire