Centrafrique : Lancement de la campagne nationale de sensibilisation sur le code de justice militaire à  Bangui

0
68
Développement


La cérémonie de lancement de la campagne sur le projet de vulgarisation du code de justice militaire en République Centrafricaine a eu lieu ce lundi dernier au bataillon de Service et de Soutien (BSS), en présence du Directeur de Cabinet, représentant la ministre de la Défense Nationale et le Chef de la Section de la Justice militaire de la MINUSCA.

Cette campagne nationale de vulgarisation sur le code de justice militaire soutenue par la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la stabilité en Centrafrique durera une semaine dont la première étape se tiendra à  Bangui et la seconde dans l’arrière-pays en vue de sensibiliser les membres des Forces de Défense et de déployés dans les régions.

Kenneth Gluck, Chef de la Section de la Justice militaire de la MINUSCA, affirme que cette campagne mérite d’informer et d’édifier les justiciables sur le code justice militaire, « La campagne elle-même a le mérite d’informer, de discuter et d’édifier les justiciables sur le code justice militaire en mettant en exergue l’organisation et le fonctionnement de la justice militaire, les infractions militaires et des peines applicables en lien avec la vision du gouvernement de transformer le secteur de la sécurité de la sécurité en un secteur efficace responsable, professionnel, soumis à  la règle de droit et de respectueux des droits de l’homme et du genre », a précisé Kenneth Gluck.

Quant au Lieutenant-Colonel, Directeur de Cabinet et représentant de Ministre de la défense, Arcadius Mbétibangui, qui explique que cette campagne a pour but de répondre aux attentes du peuple centrafricain. Mais selon lui, de barrer la route à  l’impunité et aspirer une justice crédible.

« En nous remémorant des conséquences de l’impunité dans notre entourage et notre pays en général marquées par la violence et les multiples crises connues de tous, nous devons concevoir et bâtir une armée républicaine, démocratique, à  l’image de la diversité du pays, pour protéger la nation et le peuple dans la justice », a indiqué le Directeur de Cabinet de la ministre de la défense.

Cette campagne nationale de sensibilisation sur le code de justice militaire a vu le jour après qu’un atelier de formation des formateurs sur le code de justice militaire du 26 au 28 juin 2018 qui a permis de mettre en place une équipe de formateurs issus des institutions de sécurité, entre autres la Défense Nationale, la Gendarmerie, la Police, les Douanes, les Eaux et forêt.

Source : ABangui

Laisser un commentaire