Centrafrique : Le Premier Ministre Ngrebada et tout son gouvernement n’ont pas déclaré leurs patrimoines à  la Cour Constitutionnelle

0
51
Premier


BANGUI, Le Premier Ministre Firmin Ngrebada et les trente-neuf membres de son gouvernement n’ont toujours pas déclaré leurs patrimoine à  la Cour Constitutionnelle comme le leur impose la loi fondamentale.

Conformément à  l’article 58 de la Constitutionnelle, avant leur entrée en fonction, le Premier Ministre et les membres du gouvernement « font, chacun en ce qui le concerne, une déclaration écrite de patrimoine, déposée au greffe de la Cour Constitutionnelle qui la rend publique dans les huit jours francs ».

Quarante-cinq jours après sa nomination et Quarante-trois jours après son entrée en fonction, Firmin Ngrebada, n’a toujours pas déclaré son patrimoine comme le lui exige l’article 58 alinéas 1 de la loi fondamentale.

Les trente-neuf membres du gouvernement ont, semble-t-il adopté la même attitude que leur patron puis que selon les informations RJDH, confirmées par une source à  la Cour Constitutionnelle, aucun membre du gouvernement n’a déclaré son patrimoine.

L’attitude de Firmin Ngrebada contraste avec celle de son chef Faustin Archange Touadéra qui s’est soumis à  cette exigence constitutionnelle le 7 mai soit une semaine après son entrée en fonction. L’alinéa 2 de l’article 58 de la Constitution prévoit la déclaration de patrimoine à  la cessation des fonctions. De sources autorisées, l’ancien Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji est le seul à  déclarer ses biens à  la cessation de ses fonctions.

Les difficultés avec l’article 58 de la constitution sont liées à  l’absence de contrainte prévues par la loi fondamentale. Les personnalités tenues de déclarer leur patrimoine prennent pour facultatives, les dispositions de l’article 58 de la constitution./

Sylvestre Sokambi

Source : ABangui

Laisser un commentaire