Centrafrique : la police met la main sur deux grands braqueurs du Km5

0
90
Arrestation


L’ancien Maire du 3e arrondissement de Bangui Moussa Fadoul et son complice Abdel Nasser sont tombés dans les filets de la police dans la nuit du samedi 06 avril à  Bangui après l’opération de braquage réussie d’un minibus appartenant à  une organisation humanitaire.

Le minibus qui se rendait dans une station à  au moins 2 Km du quartier KM5, s’est vu braqué par deux individus armés avant de prendre la direction du Km5. L’Office Central de Répression du banditisme (ORCB) alerté a lancé une opération tout en alertant ses annexes dans le secteur.

Selon les explications de Bienvenu Zokoue, directeur général de la police centrafricaine, une fois le véhicule arrivé au Km5, les autodéfenses du secteur ont ouvert le feu sur le conducteur qui a changé de direction avant de tomber entre les mains de l’antenne d’OCRB de Ngou-Ciment. « Il a abandonné le véhicule pour fuir mais a été rattrapé par la population. Il a été conduit d’abord à  l’hôpital pour des soins avant d’être transféré dans nos locaux avec son complice pour nécessité d’enquête », a-t-il expliqué.

Le Premier ministre Firmin Ngrebada s’est rendu dimanche 07 avril 2019 en début d’après-midi à  l’OCRB pour visiter les auteurs de ce braquage mis aux arrêts. Le chef du gouvernement a demandé au directeur de l’OCRB finir les enquêtes rapidement et de transmettre le dossier à  la justice.

L’auteur principal de cette opération mafieuse, l’ancien Maire du 3ème arrondissement Monsieur Fadoul, disposerait selon les informations d’ADV, de deux garages dans le km5. « Presque tous les jours dans ses garages, les mécaniciens procèdent aux modifications des véhicules en commençant par la carte grise, les peintures… Nous l’avons soupçonné de financer les groupes armés du secteur pour braquer les véhicules et les motos », a confié à  ADV un habitant du Km5.

Monsieur Fadoul, très respecté par son ethnie qui le présente comme un chef traditionnel, brille dans cette pratique depuis plusieurs années alors qu’il se préparerait à  postuler comme Maire à  la prochaine élection municipale.

Aux dernières nouvelles, le procureur de la République Didier Éric Tambo a annoncé l’ouverture d’une enquête en flagrance d’élit contre Moussa Fadoul et son complice Abdel Nasser.

La montée en puissance de l’armée nationale et des composantes de la police et de la gendarmerie permet aujourd’hui de maitriser le niveau de sécurité et de lutter contre le grand banditisme dans le pays.

Source : ABangui

Laisser un commentaire