Centrafrique : Conséquences négatives du feu de brousse sur les agriculteurs du village Manga près de Sibut

0
41
Le


Le phénomène du feu de brousse risque d’impacter négativement sur les activités agricoles dans le village de Manga, une localité située à  35 kilomètres de la ville de Sibut. Les agriculteurs du village Manga axe Grimari se plaignent de la conséquence du feu de brousse dévastateur sur les activités champêtres de cette année.

Manga est l’un des villages qui ravitaille le marché central de Sibut en viandes boucanées, en manioc et bien d’autres produits alimentaires. Après les feux de brousse, les habitants et les cultivateurs de cette localité accusent une faible production suite aux conséquences néfastes de ces feux de brousse sur les activités champêtres.

Laurent Dakpa, habitant du village manga en témoigne, «après ce feu dévastateur, nous avons enregistré beaucoup de pertes, pertes matérielles et de maisons, des champs et des semences ont été brulés. Jusqu’à  présent, les agriculteurs ont tout perdu et savent pas quoi faire en cette période des activités agricoles » a-t-il fait savoir.

Au niveau de l’Agence Centrafricaine du Développement Agricole(ACDA) de Sibut, c’est un appel à  l’endroit des partenaires au développement de voler au secours des paysans pour le respect du calendrier agricole. Jean Bosco Maindo, Directeur régional de l’ACDA de Sibut lance un message à  l’endroit des ONG afin d’aider les agriculteurs en les dotant de semences pour la campagne agricole de cette année, « ce village est confronté à  d’énormes difficultés d’ordre alimentaire puisque les semences ont réduites en cendres à  cause du phénomène de feu de brousse. Ces appuis permettront aux cultivateurs de respecter le calendrier agricole et la campagne de cette année » lance le Directeur régional.

Le phénomène de feu de brousse est incisif cette année dans la préfecture de la Kemo. Plusieurs maisons et des champs ainsi que des greniers ont été réduits en cendres à  cause des feux de brousse provoqué parfois par des chasseurs et des passants après avoir utilisé de manière inconsciente le feu sans prendre des précautions.

Source : ABangui

Laisser un commentaire