Basse Kotto : L’ONG A.S.A en marche contre les violences

0
48


L’ONG Afrique Secours Assistance (A.S.A.) fait de la recrudescence des incidents meurtriers et des violences à  répétition dans la Basse Kotto, son cheval de bataille. Elle a organisé le 4 avril à  Mobaye, une formation à  l’intention des leaders communautaire sur la gestion pacifique des conflits.

Qualifiée d’opportune par la préfete de la Basse Kotto, Rosalie Komélo, les leaders communautaires et les responsables des anciens groupes armés ont suivi avec attention l’exposé sur la définition du concept conflits, les étapes des conflits, leur typologie, les principales sources et la résolution pacifique des conflits par la médiation.

L’orateur, Edson Sérétoungou, s’est appesanti sur les caractéristiques du médiateur et les principales étapes de la médiation. De leur côté, les participants se sont dits satisfaits de la qualité du message et des échanges.

Cette formation est intervenue au moment où les conflits et les tueries ont pris une ampleur inquiétante à  Mobaye et Zangba depuis la semaine dernière. La Préfète Rosalie Komélo a demandé aux participants de restituer les modules dans leurs entités respectives. L’autorité politique et administrative a par ailleurs exigé aux uns et aux autres de respecter l’Accord de paix de Khartoum. Selon la préfete, un comité de suivi préfectoral a été déjà  mis en place et devra désormais veiller à  l’application de cet Accord.

Devant l’ampleur des violences meurtrières ces derniers jours, Rosalie Komélo a plaidé pour le déploiement des forces de défense et de sécurité intérieure dans

Source : ABangui

Laisser un commentaire