Centrafrique : 18 morts et une quarantaine de blessés dans une attaque des groupes rebelles au sud-est

0
69
Des


Dix-huit personnes ont été tuées jeudi en début de soirée et plus d’une quarantaine ont été blessées dans une attaque des groupes rebelles assimilés aux hommes de l’UPC (Union pour la paix en Centrafrique) d’Ali Darass dans la ville centrafricaine de Zangba (sud-est), a appris Xinhua ce vendredi du député de la localité.

D’après le député Jérémie Gokirindoro II de Zangba ce vendredi, l’attaque de cinq villages à  Zangba dans la sous préfecture de la Basse Kotto (sud-est) est la résultante d’une altercation entre des groupes d’autodéfense locaux et des éléments de la Séléka proche d’Ali Darass.

En représailles à  l’altercation, quatre villages ont été attaqués par des renforts des éléments rebelles d’Ali Darass, les survivants ont été poussés à  se réfugier en brousse, d’autres, a-t-il indiqué, ont carrément traversé la rive de l’Oubangui, pour se réfugier en République démocratique du Congo.

Cette flambée de violence est intervenue presque deux mois après la signature d’un accord de paix âprement négocié à  Khartoum, la capitale soudanaise puis signé tant par des représentants de quatorze groupes armés officiellement reconnus et le gouvernement centrafricain.

M. Gokirindoro II a plaidé pour que des militaires des forces armées centrafricaines ainsi que des casques bleus de la mission onusienne en Centrafrique MINUSCA soient déployés dans la région, présentement sans forces armés conventionnelles.

Il a aussi lancé un appel en direction des humanitaires pour une assistance aux populations affligées en raison de la mort de leurs proches et de l’incendie des villages.

Source : ABangui

Laisser un commentaire